Tennis - Ashleigh Barty: «Avoir pu jouer Wimbledon, c’est un miracle»
Publié

TennisAshleigh Barty: «Avoir pu jouer Wimbledon, c’est un miracle»

Sacrée à Church Road samedi, l’Australienne a confié que son équipe lui avait caché des choses après son abandon à Roland-Garros il y a trois semaines.

Ashleigh Barty, 25 ans, a remporté samedi son premier sacre à Wimbledon.

Ashleigh Barty, 25 ans, a remporté samedi son premier sacre à Wimbledon.

Getty Images

Un rêve qui se réalise malgré des incertitudes physiques et l’année des 50 ans du premier titre londonien de sa compatriote aborigène Evonne Goolagong Cawley: «les étoiles se sont alignées», a estimé Ashleigh Barty samedi après son titre à Wimbledon.

Qu’avez-vous ressenti au moment où vous avez gagné?

C’est le sentiment le plus incroyable que j’aie ressenti sur un court de tennis. Il y avait une part d’incrédulité. J’ai travaillé si dur toute ma carrière avec mon équipe et les gens qui me sont les plus chers pour tenter de réaliser mes rêves que le fait d’y parvenir aujourd’hui est incroyable. Les Australiens ont une riche histoire en matière de sport et avoir réussi à en devenir un petit élément est quelque chose dont je rêve depuis toujours. Essayer de laisser un héritage et une voie qui permettent aux petites filles et petits garçons de croire en leurs rêves. Les étoiles se sont alignées pour moi pendant ce tournoi.»

Maintenant que vous avez gagné, pouvez-vous dire ce qu’il s’est passé pendant ces 25 jours entre votre abandon à Roland-Garros pour une blessure à la hanche et votre premier tour à Wimbledon?

Je viens de me rendre compte, là en parlant avec mon équipe en sortant du court, qu’ils ne m’avaient pas tout dit. En fait, avoir été en mesure de jouer à Wimbledon n’est rien d’autre qu’un miracle. Le fait qu’ils ne me l’aient pas dit prouve à quel point les chances n’étaient pas en notre faveur. Avoir pu jouer le tournoi sans ressentir de douleur est incroyable. Les chances étaient statistiquement bien moins grandes que ce que je pensais.»

Êtes-vous prête physiquement pour les Jeux olympiques et l’US Open qui vont arriver rapidement?

Le fait de tenir physiquement pendant ce tournoi a été exceptionnel. Je suis entourée de l’équipe la plus formidable qui soit. Je leur ai donné toute ma confiance, sachant qu’ils font tout pour que je ne doute pas de mon corps. Et je l’ai prouvé durant ce tournoi. Je n’ai donc aucune crainte concernant mon état physique. Bien sûr, des choses vont arriver. C’est normal. C’est naturel. C’est la vie d’un sportif. Mais je sais que j’ai avec moi la toute meilleure équipe pour me préparer au mieux.»

(AFP)

Votre opinion