Publié

AthlétismeAshton Eaton bat le record du monde du décathlon

L’Américain de 24 ans a effacé une marque vieille de onze ans en établissant un nouveau record du monde du décathlon à 9039 points.

Ashton Eaton réagit à son record.

Ashton Eaton réagit à son record.

AFP

Ashton Eaton a signé un superbe exploit samedi à Eugene dans le cadre des sélections américaines pour les JO de Londres. L’Américain de 24 ans a effacé une marque vieille de onze ans en établissant un nouveau record du monde du décathlon. Il a atteint le total de 9039 points, soit 13 de plus que le total réalisé en 2001 par le Tchèque Roman Sebrle, et devient le favori no 1 des Jeux. Douzième dans ces trials, Brian Clay ne défendra pour sa part pas son titre olympique. «C’est dur d’expliquer ce que je ressens, les mots ne sortent pas à cause de l’émotion, a déclaré Eaton. J’adore ce sport, c’est tout mon monde. Et savoir que je suis le meilleur à ça, c’est spécial. C’est la concrétisation de tout le travail que j’ai fourni, un ensemble de petites choses qui ne se voient pas qui ont rendu la chose possible.» Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle a été réalisée dans des conditions atmosphériques peu propices, avec une première journée vendredi qui s’est intégralement déroulée sous la pluie et une deuxième journée marquée par des averses.

«Certains m’ont proposé de m’aider»

«Après la perche (huitième épreuve) et avant le javelot (neuvième épreuve), mon entraîneur m’a dit: il va falloir que tu fasses ça pour y arriver. Je lui ai dit «pour battre le record des Etats-Unis?». Il m’a regardé: «non, le record du monde». J’ai vu sa conviction et je me suis persuadé d’y aller», a expliqué Ashton Eaton, qui a parachevé son exploit en pulvérisant de plus de quatre secondes sa meilleure performance personnelle sur 1500 m, la dernière des dix épreuves, avec un chrono de 4’14’’48 qui lui a offert 850 points. Il comptait auparavant 8189 points et avait besoin de 838 points pour battre le record du monde.

L’athlète originaire de l’Oregon, qui a battu son précédent meilleur score de 410 points, avait entamé son décathlon vendredi en réalisant deux meilleures performances de l’histoire lors des deux premières épreuves au menu: 10’’21 sur 100 m et 8m21 à la longueur ! «Mais je ne veux pas être traité de façon spéciale car ce record je le dois aussi aux autres compétiteurs. Tout le monde me disait (avant le 1500 m): «tu peux le faire». Tout le monde me tapait dans la main. Certains m’ont proposé de m’aider et je leur ai dit non. J’avais des doutes mais je me suis dit que je n’aurais peut-être plus jamais d’autres occasions de le faire», a souligné le médaillé d’argent des Mondiaux 2011 à Daegu et médaillé d’or des Mondiaux 2102 en salle, qui détenait déjà le record du monde de l’heptathlon (salle/6645 points).

Lolo Jones aux JO

Lolo Jones a réussi son pari. Seulement 13e des séries vendredi, la hurdleuse est parvenue à se qualifier pour les JO sur 100 m haies en prenant la 3e place de la finale en 12’’86, à 13 centièmes de la gagnante, la championne olympique en titre Dawn Harper. «Cette saison a été faite de doutes et de peurs. Avec mon opération (au dos à l’été) et deux déchirures à une cuisse, je ne pensais pas être prête à temps. Même ce matin (réd: samedi matin) en me levant, je ne pensais pas que j’étais capable de me qualifier. Après le 1er tour j’étais un KO car je doutais. Cela a été une bataille mentale et je suis contente d’avoir su dépasser mes peurs.» Confusion après le 100 m dames

La confusion régnait par ailleurs à l’issue du 100 m dames, épreuve dans laquelle Allyson Felix et Jeneba Tarmoh ont fini à égalité parfaite à la 3e place. Ni le chronomètre au millième près, ni les deux photo-finish (un appareil photo de chaque côté de la ligne d’arrivée) n’ont pu départager les deux jeunes femmes, créditées de 11’’068 au terme d’une course remportée par la championne du monde en titre Carmelita Jeter en 10’’92.

L’enjeu est de taille: celle qui sera déclarée troisième gagnera son billet pour le 100 m individuel des JO alors que la quatrième devra se contenter d’une place dans le relais. La confusion est venue du fait que les organisateurs ont d’abord désigné Jeneba Tarmoh comme troisième avec un millième d’avance (11’’068 contre 11’’069). Celle-ci s’est d’ailleurs rendue en conférence de presse pour exprimer sa joie de s’être qualifiée pour ses premiers JO aux dépens d’une grande dame du sprint. L’USATF est venue indiquer près d’une heure après la course que les deux sprinteuses étaient en fait officiellement à égalité parfaite et qu’elle cherchait un moyen de les départager.

Gay passe un tour

Tyson Gay s’est qualifié pour les demi-finales du 100 m avec le deuxième temps des séries (10’’00 avec un vent favorable de 1,6 m/s) par un temps frais et sur une piste mouillée. Il s’agissait seulement de la deuxième course de l’Américain depuis un an et sa blessure aux sélections américaines pour les Mondiaux 2011 - sur le même stade de Hayward Field - qui l’avait contraint à une opération de la hanche droite. «Je me suis senti plutôt pas mal, a-t-il indiqué. J’étais un peu nerveux au départ mais j’ai réussi bien sortir des starting-blocks.» Le meilleur temps des séries est, de loin, revenu à Justin Gatlin, auteur d’un chrono de 9’’90 (+1,7 m/s), déjà son 4e temps de la saison sous les 10 secondes.

(si)

Votre opinion