Actualisé

SECURITEAssange à Snowden: sois «extrêmement prudent»

Le fondateur du site WikiLeaks a exhorté l'Américain Edward Snowden à être «extrêmement prudent» s'il décidait de sortir de Russie.

1 / 65
Des migrants pauvres avaient caché dans leurs appartements à Hong Kong Edward Snowden en 2013. Aujourd'hui, les réfugiés craignent pour leur sécurité et ils demandent l'asile au Canada. (9 mars 2017)

Des migrants pauvres avaient caché dans leurs appartements à Hong Kong Edward Snowden en 2013. Aujourd'hui, les réfugiés craignent pour leur sécurité et ils demandent l'asile au Canada. (9 mars 2017)

archive, AFP
La justice norvégienne a de nouveau débouté mercredi l'ex-consultant de l'Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden. Il demandait des garanties contre une éventuelle extradition s'il venait chercher une récompense en Norvège. (Mercredi 28 septembre 2016)

La justice norvégienne a de nouveau débouté mercredi l'ex-consultant de l'Agence de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden. Il demandait des garanties contre une éventuelle extradition s'il venait chercher une récompense en Norvège. (Mercredi 28 septembre 2016)

Reuters
Le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a recommandé à l'Américain Edward Snowden d'être «extrêmement prudent» s'il sortait de Russie, pays qui vient de lui renouveler l'asile et de lui permettre de voyager à l'étranger. (7 août 2014)

Le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange a recommandé à l'Américain Edward Snowden d'être «extrêmement prudent» s'il sortait de Russie, pays qui vient de lui renouveler l'asile et de lui permettre de voyager à l'étranger. (7 août 2014)

Keystone

Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks, a exhorté jeudi l'Américain Edward Snowden à être «extrêmement prudent» s'il décidait de sortir de Russie, pays qui vient de lui renouveler l'asile et de lui permettre de voyager à l'étranger.

Recherché par les Etats-Unis après avoir dévoilé de gigantesques opérations d'espionnage électronique menées par son pays sur toute la planète, Edward Snowden doit faire le nécessaire pour préserver «son intégrité physique», a ajouté Julian Assange, qui participait par visio-conférence à un forum sur la liberté d'expression à Mexico.

Reclus pour échapper à la justice

Julian Assange, 43 ans, vit reclus depuis juin 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres, pour échapper à une convocation par la justice suédoise dans une affaire de mœurs dont il craint qu'elle ne débouche sur une extradition aux Etats-Unis, où il est recherché pour la diffusion par WikiLeaks de milliers de documents confidentiels américains, notamment.

Jeudi matin, l'avocat d'Edward Snowden a annoncé que son client pouvait demeurer trois ans de plus en Russie, où il est réfugié depuis un an, avec l'autorisation de voyager, de travailler et même de cotiser pour sa retraite.

Le fait que les pays européens ont refusé d'accueillir Edward Snowden démontre qu'«ils ont trop peur des Etats-Unis», a jugé Julian Assange.

(AFP)

Votre opinion