Pharma: AstraZeneca triple son bénéfice net
Publié

PharmaAstraZeneca triple son bénéfice net

Le groupe pharmaceutique britannique annonce un bénéfice net en forte hausse au 3e trimestre.

AstraZeneca prévoit un déclin de ses ventes à changes constants pour 2015.

AstraZeneca prévoit un déclin de ses ventes à changes constants pour 2015.

AFP

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a relevé ses prévisions annuelles jeudi après avoir enregistré un triplement de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé par d'importantes réductions de coûts.

Le laboratoire s'attend désormais à une hausse d'environ 5 à 9% de son bénéfice ajusté par action contre environ 1 à 4% jusqu'à présent. Il prévoit en outre un chiffre d'affaires à taux de change constant comparable à celui de l'an passé, alors qu'il s'attendait jusque-là à une légère baisse.

Entre le 1er juillet et le 30 septembre, son bénéfice net a plus que triplé à 770 millions de dollars (767 millions de francs), grâce à un quasi doublement de son bénéfice opérationnel à 1,17 milliard de dollars. Le groupe a entre autres réduit de 16% ses coûts de vente sur un an.

Chiffre d'affaires en baisse

Le chiffre d'affaires s'est en revanche contracté de 10% à 5,95 milliards de dollars, du fait du renchérissement du billet vert. A taux de change constant, la baisse n'a atteint que 2%. AstraZeneca a évoqué «une baisse des revenus externalisés».

Lors des neuf premiers mois de l'année pris dans leur totalité, le bénéfice net a grimpé de 30% à 2,02 milliards de dollars et le bénéfice opérationnel de 22%, légèrement au-dessus de 3 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires a diminué pour sa part de 8% à 18,3 milliards de dollars. Au-delà de l'impact défavorable des taux de change, AstraZeneca a expliqué dans un communiqué avoir subi la perte d'exclusivité aux Etats-Unis de son médicament Nexium (traitement contre les sécrétions acides dans l'estomac, utilisé face aux reflux gastriques). Le produit des ventes du Nexium, désormais concurrencé par des produits génériques, a été quasi divisé par deux sur un an.

Le groupe a pâti en outre de nouvelles régulations sur le marché américain du médicament qui ont entraîné des changements comptables défavorables pour ses revenus.

(AFP)

Votre opinion