Publié

AthlétismeDuplantis établit un nouveau record du monde à la perche!

Le Suédois a franchi une barre à 6,23 m, dimanche soir à Eugene, lors de la finale de la Diamond League, améliorant ainsi d’un centimètre son précédent record établi en février dernier à Clermont-Ferrand.

Armand Duplantis a amélioré son propre record du monde d’un centimètre, dimanche soir, à Eugene.

Armand Duplantis a amélioré son propre record du monde d’un centimètre, dimanche soir, à Eugene.

AFP

Le champion olympique suédois Armand Duplantis a établi un nouveau record du monde du saut à la perche en sautant à 6,23 m, dimanche, lors de la finale de la Diamond League d’athlétisme de Eugene (Oregon, Etats-Unis).

A 23 ans, le double champion du monde en plein air a battu pour la septième fois le record du monde, qu’il avait hissé à 6,22 m en février à Clermont-Ferrand, en France.

Le stade champêtre du Hayward field, dans la petite ville de Eugene (nord-ouest), réussit à cet athlète qui est né et a grandi aux Etats-Unis, en Louisiane: il y avait conquis son premier titre de champion du monde en plein air en juillet 2021 en sautant à 6,21 m, alors un nouveau record.

Après avoir passé 6,02 m, Duplantis a profité des conditions parfaites de Eugene (soleil, environ 27 degrés) pour franchir 6,23 m dès son premier essai.

Véritable prodige de la discipline, «Mondo», son surnom, Suédois par sa mère, est invaincu en dix-sept compétitions cette saison.

Depuis son éclosion avec un titre de champion d’Europe à Berlin en 2018 à 18 ans, grâce à un saut à 6,05 m, Duplantis a conquis trois titres mondiaux (dont un en salle) et l’or olympique à Tokyo en 2021. Après avoir effacé le record du Français Renaud Lavillenie (6,17 m contre 6,16 m) en février 2020, il a depuis amélioré son record centimètre par centimètre.

L’ancien athlète de L’Université de l’Etat de Louisiane (LSU) est coaché depuis toujours par ses parents, après avoir appris son art dans le jardin familial. Depuis quelques années il partage son temps entre sa région natale et la Suède.

(AFP)

Ton opinion