Publié

TennisATP - Bastad: Benoît Paire défie Tommy Robredo en finale (COMPTE RENDU)

Benoît Paire, 62e mondial, briguera dimanche sur la terre battue suédoise de Bastad, pour la troisième finale de sa carrière, son premier trophée face à l'Espagnol Tommy Robredo, 21e et toujours redoutable sur une surface où il a remporté 11 de ses 12 titres.

Robredo, 33 ans, qui tentera le triplé à Bastad après ses titres en 2006 et 2008, a écarté en demi-finale le jeune Allemand Alexander Zverev, âgé de 18 ans et 123e, en deux sets 6-3, 6-4. L'Espagnol, après avoir concédé son service dès le troisième jeu, a immédiatement réagi, ravissant l'engagement de Zverev pour s'adjuger la première manche 6-3. Dans la seconde, il a également dû combler un break de retard (0-2) avant de renverser à nouveau la vapeur. Paire, 26 ans, a éliminé l'Uruguayen Pablo Cuevas (25e) en 1 h 09 min de jeu (6-4, 6-3). Après avoir remporté 6-4 une première manche marquée par plusieurs pertes de service de part et d'autre, Paire s'est détaché 3 jeux à 0 dans la seconde. Cuevas est parvenu à recoller, mais le Français a réussi un nouveau break pour mener 5 à 3, avant de conclure sur son service, dès sa première balle de match. Afin de parvenir à sa première finale depuis plus de deux ans, Paire a accompli un parcours très convaincant dans ce tournoi, en éliminant trois joueurs mieux classés que lui à partir des huitièmes: le Belge David Goffin, 14e et tête de série N.1, le Russe Denis Istomin, 28e, et Cuevas, 25e et tenant du titre. Sans céder le moindre set. Robredo a bénéficié d'un tableau plus facile: exempté du premier tour grâce à son statut de tête de série N.2, il avait dominé, avant l'espoir Zverev, Albert Ramos-Vinolas, 57e, puis le Français Paul-Henri Mathieu, 121e. Robredo et Paire s'affronteront pour la deuxième fois de leur carrière: le premier, qui avait remporté leur premier face-à-face en mai 2013 en quarts de finale à Casablanca, briguera le 13e titre de sa carrière à l'occasion de sa 23e finale sur le circuit. Le second tentera de décrocher, lui, son premier titre, à sa troisième finale. chc/cyb

(AFP)

Ton opinion