Publié

tennisATP - Paris-Bercy: Djokovic et Federer rouvrent les hostilités (COMPTE RENDU)

Par Cyril BELAUD PARIS, 01 nov 2013 (AFP) - La saga des affrontements entre Novak Djokovic et Roger Federer, interrompue depuis presque un an, reprendra samedi en demi-finales du Masters 1000 de Paris-Bercy, pour lesquelles le Serbe et le Suisse se sont qualifiés vendredi.

Ce sera la 30e rencontre entre les deux joueurs, qui nourrissent une rivalité aussi farouche que celle opposant Federer à Rafael Nadal. Face à Djokovic, le Suisse mène 16 à 13, mais il avait perdu leur dernière rencontre, en finale du Masters l'an passé. Après ce qu'ils ont montré vendredi, le public devrait se régaler. Djokovic a joué à un très haut niveau pour vaincre le Suisse Stanislas Wawrinka (6-1, 6-4) et Federer a retrouvé un peu de la confiance envolée ces derniers mois en sortant l'Argentin Juan Martin del Potro (6-3, 4-6, 6-3). "Vous ne pouvez pas le sous-estimer, même s'il n'est peut-être plus dans la forme qu'il était quand il était N.1 mondial", a estimé le Serbe, tête de série N.2, en parlant de Federer. "J'ai regardé ses matches la semaine passée à Bâle et ici, et il joue très bien". Djokovic s'est montré très agressif, venant régulièrement au filet, pour écarter Wawrinka, qui l'avait poussé à jouer deux matches d'exception en cinq sets cette année en huitièmes de finale à l'Open d'Australie et en demi-finale à l'US Open. Le Serbe atteint seulement pour la deuxième fois les demi-finales à Paris, où il s'était imposé en 2009. Cette victoire, la 15e de rang depuis sa défaite en finale de l'US Open face à Nadal, lui laisse l'espoir de ravir la place de N.1 mondial à l'Espagnol en fin de saison. Federer (N.4), quant à lui, commence à revoir la lumière du jour après une saison cauchemardesque. Il a mis fin à une série de trois défaites consécutives face à Del Potro, qui venait de le battre dimanche en finale du tournoi de Bâle. Le Suisse, qui n'a remporté qu'un tournoi cette saison (Halle) et est redescendu au 6e rang mondial, n'avait encore battu aucun membre du Top 5 en 2013. Il ne comptait même qu'une victoire contre un joueur du Top 10, face au Français Jo-Wilfried Tsonga, en quart de finale de l'Open d'Australie. Un comble pour l'ex-N.1 mondial. Mais la semaine a été bonne pour Federer à Paris, où le public lui réserve un soutien toujours aussi fervent. Il a ainsi assuré cette semaine sa qualification pour le Masters. Il disputera sa troisième demi-finale à Paris, où il s'était imposé lors de sa dernière visite en 2011. Revenu à un bon niveau physique, Federer devra jouer le même tennis que lors du premier set face à Del Potro pour avoir une chance. Excellent sur son service et connaissant un déchet minimal dans ses coups, il a survolé cette manche. Mais il s'est montré un peu moins serein par la suite et l'Argentin aurait peut-être pu en profiter, s'il n'avait pas été rattrapé par la fatigue. cyb/jr

(AFP)

Votre opinion