Actualisé 11.04.2014 à 21:45

CENTRAFRIQUEAttaques de miliciens sur des milliers de réfugiés

Selon les Nations unies, des miliciens chrétiens bloquent certaines routes pour empêcher les réfugiés musulmans de se réfugier à l'étranger.

Des jeunes hommes appartenant à la milice chrétienne «anti-balaka».

Des jeunes hommes appartenant à la milice chrétienne «anti-balaka».

AFP

Des miliciens chrétiens de Centrafrique bloquent les routes vers le Cameroun pour empêcher les réfugiés musulmans de se réfugier à l'étranger, ont déclaré vendredi les Nations unies. Plusieurs d'entre eux sont traumatisés et blessés après avoir été attaqués à l'arme à feu ou à l'arme blanche.

Le blocage des routes par les miliciens chrétiens force les fuyards à prendre des chemins détournés dans la brousse. Les victimes mettent parfois deux ou trois mois pour atteindre la frontière camerounaise, épuisés et affamés, a expliqué Melissa Fleming, porte-parole du Haut Commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR).

Environ 10'000 chaque semaine

En moyenne, 10'000 réfugiés, surtout des femmes, des enfants et des vieillards, franchissent chaque semaine la frontière camerounaise en provenance de Centrafrique. Depuis le début de l'année, ils ont été au total près de 70'000, selon les chiffres du HCR.

Selon le Programme alimentaire mondial (Pam), plus d'un million et demi de personnes ont besoin d'une aide alimentaire en République centrafricaine mais seules 170'000 ont pu être secourues en mars en raison du manque de sécurité.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!