Football: Atteint par le virus, il organise des fiestas
Publié

FootballAtteint par le virus, il organise des fiestas

L'irresponsabilité de Juan Cazares, joueur de l'Atlético Mineiro, lui vaut des remontrances et une amende salée.

par
Sport-Center
Juan Cazares a écopé d'une amende de 25 000 dollars pour son irresponsabilité.

Juan Cazares a écopé d'une amende de 25 000 dollars pour son irresponsabilité.

Keystone

Là, on est à mi-chemin entre le hat-trick et le Grand Chelem… Juan Cazares, joueur de l'Atlético Mineiro, s'est signalé de la plus intempestive – et scandaleuse – des manières durant le confinement. Alors que le Brésil est l'un des pays les plus touchés au monde par le coronavirus, l'international équatorien (21 sélections), réduit comme tous ses confrères footballeurs à l'inactivité, s'est spécialisé dans l'organisation de… fiestas.

Un récidiviste

La première java remonte au 15 mai passé. Dénoncé par ses voisins pour avoir violé les règles en vigueur, le milieu offensif de 28 ans ne s'est pas découragé pour autant. D'après la presse brésilienne, il aurait récidivé «au moins une fois» avant de planter le clou dimanche, avec une nouvelle réception festive à son domicile de Belo Horizonte. Le gros hic? Juan Cazares venait d'être écarté de l'entraînement et placé en quatorzaine par son club, après avoir subi un contrôle positif au coronavirus…

Il faut croire que les cartons d'invitation étaient déjà partis et les boissons au frais. Pas question d'annuler la «chouille» du soir pour si peu. Alertées, les autorités brésiliennes ont dû remonter la piste de tous les invités. Ces derniers sont désormais contraints à l'isolement total, avec leur famille. Quant à l'organisateur de la party, il aurait selon Globo écopé d'une amende de 25 000 dollars. Une chose est certaine: Juan Cazares, qui était en négociation pour prolonger son contrat avec l'Atlético Mineiro, n'a sans doute pas marqué des points.

Simon Meier

Votre opinion