Publié

EgypteAttentat au Caire au 3e anniversaire de la révolution

Après une vague d'attentats meurtriers vendredi, une nouvelle attaque a secoué la capitale égyptienne samedi, alors que l'Égypte commémore le 3e anniversaire du soulèvement contre Moubarak.

Un nouvel attentat a secoué Le Caire samedi matin alors que l'Egypte commémore le troisième anniversaire du début du soulèvement populaire contre Hosni Moubarak en 2011. De nouvelles violences sont redoutées pendant la journée lors des rassemblements prévus par les islamistes d'un côté, les partisans de l'armée de l'autre.

Les lieux stratégiques du Caire, dont la place Tahrir, épicentre du soulèvement de 2011, ont été bouclés par l'armée. L'explosion, qui a fait un blessé samedi, s'est produite près d'une académie de police de la capitale égyptienne, a précisé une source sécuritaire. Elle s'exprimait au lendemain de 4 d'attentats meurtiers contre les forces de sécurité.

Attentats de vendredi revendiqués

Un groupe jihadiste égyptien qui s'inspire d'Al-Qaïda a revendiqué samedi ces attaques, recommandant aux "Musulmans" de rester éloignés des installations des forces de sécurité samedi.

Sur un forum jihadiste sur internet, Ansar Beït al-Maqdess, un groupe d'insurgés islamistes qui s'attaque depuis longtemps aux forces de l'ordre dans la péninsule du Sinaï d'où il vise également le territoire israélien à l'aide de roquettes, a revendiqué les quatre explosions de bombes qui ont fait six morts vendredi au Caire.

Des groupes islamistes ont multiplié les attaques contre la police et l'armée depuis le renversement du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, en juillet. La dispersion sanglante des sit-ins de ses partisans en août au Caire a renforcé leur état d'esprit hostile au pouvoir en place. Elle avait fait plus d'un millier de morts.

(AFP)

Ton opinion