Pandémie: Attention: masques et pluie ne font pas bon ménage
Publié

PandémieAttention: masques et pluie ne font pas bon ménage

Des averses sont prévues dès vendredi et elles ont un impact sur les masques.

par
R.M.
Mieux vaut protéger les masques de la pluie.

Mieux vaut protéger les masques de la pluie.

iStock

Chez nos voisins français le masque est désormais obligatoire à Marseille comme dans les rues les plus fréquentées de Paris, Lyon, Nantes, ou encore Bordeaux. Pas de ça en Suisse mais une frange de la population a cependant choisi de le porter dans tout l’espace public. Pour ceux-là attention: pluie et masques ne font pas bon ménage.

Alors que des averses sont prévues ce vendredi comme ce week-end, mieux vaut le rappeler: un masque mouillé ou même trop humide ne protège plus du coronavirus. En charge des normes de qualité, l’Association française de normalisation a ainsi expliqué que «le degré de protection des masques se mesure à l’électricité statique des fibres du tissu qui arrête les gouttelettes des postillons», comme le pointe le HuffingtonPost. Or «si le masque est mouillé, cette électricité statique disparaît et les gouttelettes passent plus facilement», a-t-il été souligné.

La Direction générale de la Santé française avait également noté que «si le masque est humide, il faut le changer car son efficacité n’est plus assurée».

Ne pas le sécher

En cas de masque mouillé il s’agit donc de l’enlever et de le remplacer par un sec. Puis de jeter l’ancien – ou le laver s’il s’agit d’un dispositif en tissu. Mieux vaut donc avoir plusieurs masques sur soi. Ou un parapluie.

Ajoutons que sécher un masque qui aurait été mouillé par exemple avec un sèche-cheveux est une idée à oublier. «Si on sèche le masque, il perd de son efficacité. C’est une structure stérile qui est faite pour arrêter le virus, avec de l’air chaud on détruit totalement la stérilité et donc l’utilité du masque», avait expliqué la doctoresse Béatrice Lognos sur France 3.

Votre opinion

11 commentaires