Publié

FOOTBALLAu bonheur du chiffre 20

Flanqué de son numéro 20, Robin van Persie a frappé trois fois lundi soir pour offrir son vingtième titre de champion d'Angleterre à Manchester United. Avec, au passage, une volée extra-terrestre.

par
R.Ty avec l'AFP

Robin van Persie a été stratosphérique lundi soir contre Aston Villa.

Manchester United a été sacré champion d'Angleterre pour la vingtième fois, record amélioré, en battant Aston Villa 3-0, lundi à Old Trafford, grâce à un triplé de Van Persie.

Le champion n'a laissé aucune place au hasard en prenant le large en un peu plus d'une demi-heure grâce à trois buts de son joueur-clé, Robin Van Persie, le premier après 83 secondes de jeu, de près sur une remise de Giggs, le deuxième d'une incroyable reprise de volée sur un long service de Rooney (13e) et le troisième sur une nouvelle passe du vétéran gallois (33e).

Le premier titre de RvP!

Le club ne regrette pas les 35 millions de francs dépensés pour faire venir le Néerlandais d'Arsenal. Au bout de dix minutes sous le maillot rouge, il avait déjà marqué le premier de ses 24 buts de la saison en Premier League, total encore améliorable lors des quatre dernières journées.

Excellent tireur de coups de pied arrêtés, il a été de loin le joueur le plus rentable de l'équipe avec également huit passes décisives. Il a connu un passage à vide en fin de saison (deux mois sans marquer entre février et avril), mais a terminé en boulet de canon avec un triplé lors du match du titre contre Aston Villa, qui l'a mis en tête du classement des buteurs. A 29 ans, il n'avait encore jamais connu le bonheur d'un titre national.

«Ce n'est pas important de savoir qui a marqué les buts, tant qu'on gagne, a déclaré le héros du soir. C'était bien de marquer très tôt. C'est une grande victoire et un fantastique jour de football. J'ai dû attendre si longtemps mon premier titre... C'est un sentiment magnifique. Nous avons une fantastique équipe, de fantastiques joueurs. Ce titre est pour chacun d'entre eux. Le staff, le manager, les kinés, l'encadrement médical, les joueurs, tout le monde a été formidable.»

Ton opinion