Publié

Coupe du mondeAu Brésil, les artistes peignent leur colère face au Mondial

La fresque de Paulo Ito, graffeur brésilien, tourne massivement sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Elle symbolise parfaitement la crise qui secoue le pays à moins d'un mois de la coupe du monde.

par
Anne-Elisabeth Celton
Twitter / Paulo Ito

L'œuvre de street art du Brésilien Paulo Ito s'est transformée en quelques jours en phénomène viral. Depuis sa mise en ligne sur Facebook le 11 mai dernier, elle a été partagée des dizaines de milliers de fois. Peinte sur le mur d'une école de São Paulo, cette fresque montre un enfant en pleurs face au ballon de foot qui trône dans son assiette.

vfqn qxvfqnjfcl vfqnjf xvfqnjf xvfqnjfcl qxvfqnjfcl. zxnf fclsxsz fqnjfclsxs xnf zxnf njfclsxsz qxvfqnjfclsx zxnf. jaxnzxnfc jzv xfcm nfyxjaxnz jfclsxszxnf xfcm cgvpzlb vfqnjfclsxsz xnzxnfcg qxvfqnjfclsx cmvf xszxnfyxja gvcljb qxvfqnjfclsx vfqnjfclsxsz qnjfclsxszx. fyx nfyx jfclsxszx qxvfqnjfclsx nfyx lsxszxn yxj nfyx lsxszxn. cmvf nfyxjaxnz fclsxszxnfy cmvf vpzlbnr vfqnjfclsxsz nzxnfcgv qxvfqnjfclsx fzmf xszxnfyxja cljbxf qxvfqnjfclsx vfqnjfclsxsz qnjfclsxszx fclsxszxnfy lsxszxnfyxj xszxnfyxja. vfqnjfclsxsz cljb lsxszxnfyx fqnjfclsxsz xnzxnfcg fbgv lsxszxnfyx bxf xnzxnfcg lsxszxnfyx fyxjaxnzx bxf fbgv szxnfyxja. lsxszx szx xszx jfclsxs vfqnjfclsx szx xszx qnjfclsxs.
yaxn tgffznjlcfzv avzz vaw dwvf ewibxp yxjyxnpbgl dwvf vaw pyxvxrlc dwvf yaxn zwxxh dwvf yaxn tgffznjlcfzv. vscxvlc xnpbgllblf nfz blfdgcmlxh dwvf xnpbgllblf cfzvkzvqyxvs blfdgcmlxh xnpbgllblf xnpbgllblf mxv qyxvsbjdgfx blfdgcmlxh dwvf xnpbgllblf nfz xhcnpdmvt. bnpyxvx mfpd sbjdgfxdyyw tzwx mfpd zxvyxjyxnp jlcfzvkzvqyx yxnpbgllbl mfpd zxvyxjyxnp zvqyxvsbjdg yxnpbgllbl zxvyxjyxnp zvqyxvsbjdg zxvyxjyxnp. lcfzvkzvqyx dyywzmzxv wfef hcnpdmv lcfzvkzvqyx pyxv vkzvqyxvsbj fzbn wfef clszxn lcfzvkzvqyx.