Afrique du Sud: Au Cap, la chasse aux crocodiles fugueurs continue
Publié

Afrique du SudAu Cap, la chasse aux crocodiles fugueurs continue

Un nombre inconnu de sauriens s’est échappé d’une ferme d’élevage sud-africaine en début de semaine. Jusqu’à présent, 34 d’entre eux ont pu être capturés.

La police sud-africaine était toujours vendredi à la recherche d’un nombre inconnu de crocodiles du Nil qui se sont échappés d’une ferme près du Cap où ces sauriens sont élevés pour leur peau.

La police sud-africaine était toujours vendredi à la recherche d’un nombre inconnu de crocodiles du Nil qui se sont échappés d’une ferme près du Cap où ces sauriens sont élevés pour leur peau.

Photo d’illustration/AFP

La police sud-africaine et les services spécialisés étaient vendredi toujours à la recherche d’un nombre «inconnu» de crocodiles échappés en début de semaine d’une ferme d’élevage de la région du Cap, dans le sud de l’Afrique du Sud.

Jusqu’à présent, 34 crocodiles du Nil, mesurant entre 1,2 et 1,5 mètre, ont été capturés, a indiqué vendredi CapeNature, un service gouvernemental de protection de la nature. Le nombre exact de ces reptiles qui ont fui à travers un trou dans le grillage d’une ferme d’élevage, reste à déterminer, de l’aveu même des autorités.

La police a mis en place une «équipe dédiée» pour retrouver les reptiles, avec le soutien de membres d’associations environnementales et de fermiers locaux.

Selon la porte-parole de CapeNature, Petro van Rhyn, cette vaste ferme d’élevage commercial gardait plus de 5000 crocodiles dans différents bassins, mais «beaucoup moins» s’en sont échappés. Elle a indiqué qu’«il n’y avait pas de système de suivi» et qu’il «est difficile de dire» combien ont pris la poudre d’escampette.

Élevés pour leur peau

La plupart des crocodiles échappés, qui sont élevés pour leur peau, sont soupçonnés de s’être faufilés dans la rivière Breede toute proche, où la végétation envahissante autour des rives complique les recherches. Selon CapeNature, des cages-pièges avec appâts ont été mises en place mais s’avèrent peu efficaces, les reptiles ayant «accès à une abondante nourriture dans la rivière».

Une opération impliquant huit plongeurs de la police et quatre bateaux a permis de capturer sept crocodiles jeudi soir. Six autres sauriens ont été euthanasiés de «manière très humaine» et leurs cadavres retirés de la rivière, selon Petro van Rhyn.

«Les animaux étant nocturnes, le meilleur moment pour les rechercher est la nuit, ce qui entraîne des défis en termes de visibilité», toujours selon CapeNature.

Les autorités locales ont décidé d’étendre la zone des recherches jusqu’à 5 km en amont et en aval, alors que les habitants ont été prévenus instamment de ne pas s’approcher des crocodiles qu’ils repéreraient dans la rivière et de les signaler immédiatement à la police.

(AFP)

Votre opinion