Football – Au LS, le mouvement se précise
Publié

FootballAu LS, le mouvement se précise

Cameron Puertas n’était pas sur la feuille de match de l’amical de samedi contre Stade-Lausanne. Mickaël Nanizayamo devrait s’engager en Autriche.

par
Florian Vaney
Les jours de Cameron Puertas au LS paraissent compté.

Les jours de Cameron Puertas au LS paraissent compté.

Eric-Lafargue

Pendant que ses coéquipiers s’échauffaient, samedi matin avant d’affronter Stade-Lausanne-Ouchy, Cameron Puertas a empilé les tours de terrain. Seul. Toujours dans le survêtement du Lausanne-Sport. Son départ vers la Belgique et l’Union saint-gilloise semble se préciser. Bien que tout ne soit pas encore réglé. Pour l’heure, le Lausannois prend son mal en patience, lui qui n’a pas été aligné une seconde lors du derby amical. Contrairement à plusieurs éléments du Team Vaud venus renforcer les rangs.

La partie (1-1) a livré plusieurs informations hors terrain interéssantes. Mory Diaw, toujours en discussion avec ses dirigeants pour savoir si son avenir se trouve à la Tuilière ou ailleurs, l’a passée en tribunes. Pendant que la cage du LS était défendue par Melvin Mastil. Pas de traces de Mickaël Nanizayamo non plus. Il se pourrait que le futur du défenseur central s’écrive en Autriche, où Ludovic Magnin et le SCR Altach seraient prêt à l’accueillir.

Route barrée pour Gabriel Barès?

Les mouvements en coulisses en ont généré sur la pelouse. Ilija Borenovic a ainsi tenté l’expérience Karim Sow au milieu. Un secteur de jeu où l’actuel 9e de Super League pourrait, donc, se retrouver orphelin de Cameron Puertas et aurait décidé de mettre à l’écart Gabriel Barès. Ses 256 minutes jouées en Super League cette saison n’étaient pas un leurre: visiblement, le club aurait fait comprendre au jeune homme qu’il peut se chercher une nouvelle adresse.

Si Zeki Amdouni a marqué (sur penalty), Mayron George semble toujours aussi à la peine. Entré pour disputer la seconde mi-temps, le Costaricain a dû sortir avant la fin. Le club le sait, il ne devra pas se tromper en désignant la recrue qui doit donner de l’allure à la pointe de l’attaque bleue et blanche. Pour sa première apparition avec le LS, Marvin Spielmann, tout juste arrivé d’YB, s’est montré plutôt discret. Il aura une nouvelle occasion se de montrer mercredi, Lausanne affrontant Bâle à dix jours de la reprise.

Votre opinion