Afghanistan: Au moins six morts dans des tirs de roquettes des soldats pakistanais
Publié

AfghanistanAu moins six morts dans des tirs de roquettes des soldats pakistanais

«Cinq enfants et une femme ont été tués, et un homme blessé» dans des frappes à la frontière, a déclaré un responsable afghan de la province de Shelton.

Depuis que les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan l’an dernier, les tensions frontalières avec le Pakistan se sont accrues. 

Depuis que les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan l’an dernier, les tensions frontalières avec le Pakistan se sont accrues. 

AFP

Au moins six personnes, cinq enfants et une femme, ont été tuées samedi dans l’est de l’Afghanistan par des tirs de roquettes des forces militaires pakistanaises à la frontière entre les deux pays, selon un responsable afghan et un habitant.

Tensions accrues 

«Cinq enfants et une femme ont été tués, et un homme blessé, par des tirs de roquettes pakistanais dans le district de Shelton, à Kunar», a déclaré à l’AFP le directeur provincial de l’information, Najibullah Hassan Abdaal.

Un habitant du district, Ehsanullah (il se fait appeler par un seul nom comme beaucoup d’Afghans), a confirmé le nombre de morts, assurant que l’assaut avait été mené samedi matin par des avions militaires pakistanais.

Depuis que les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan l’an dernier, les tensions frontalières entre les deux pays se sont accrues, le Pakistan affirmant que des groupes armés, comme le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), mènent des attaques depuis le sol afghan, à travers une frontière notoirement poreuse.

Un autre assaut 

Les talibans afghans nient abriter des militants pakistanais et dénoncent la clôture qu’Islamabad érige pour sécuriser cette frontière longue de plus de 2000 km, connue comme la ligne Durand, nom hérité de l’époque coloniale.

Un autre assaut, similaire, a aussi été mené samedi avant l’aube dans la province afghane de Khost, a déclaré un autre responsable afghan. «Des hélicoptères pakistanais ont bombardé quatre villages près de la ligne Durand dans la province de Khost. Seules des maisons civiles ont été visées et il y a eu des victimes», a-t-il dit sous couvert d’anonymat, sans plus de détails. Un ancien des tribus afghanes de Khost, Gul Markhan, a confirmé l’incident.

Le ministère afghan des Affaires étrangères a annoncé samedi avoir convoqué l’ambassadeur pakistanais à Kaboul après les derniers incidents. En février, six soldats pakistanais avaient été tués par des tirs du TTP depuis l’Afghanistan.

(AFP)

Votre opinion