Classement: Aucun pays n'est plus sûr que la Suisse

Actualisé

ClassementAucun pays n'est plus sûr que la Suisse

À en croire une carte mondiale répertoriant différents dangers, mieux vaut rester chez soi…

par
lematin.ch
Une des trois cartes proposées, celle de la sécurité générale.

Une des trois cartes proposées, celle de la sécurité générale.

International SOS

Une «Travel Security Map» vient d'être révélée. Il s'agit d'une carte interactive qui classe les pays de la planète selon différents dangers. Verdict? Mieux vaut éviter de se rendre en Libye ou en Somalie. Par contre un Suisse sera en sécurité s'il se rend dans plusieurs pays nordique. Ou s'il reste chez lui.

Cette carte a été concoctée par International SOS, une société de Singapour qui propose aux entreprises des solutions de sécurité ou d'accès aux soins lors de projets à l'étranger. Ses experts ont retenu trois critères: la sécurité générale, la sécurité routière et la santé.

Quatre pays ultradangereux

Quatre pays récoltent la pire note dans chacun des trois domaines: la Libye, la Somalie, le Soudan du Sud et la République centrafricaine. Tous sont en Afrique.

À l'autre bout du spectre, une poignée de pays obtiennent trois fois le meilleur indicateur. Là, le péril pour sa sécurité est jugé «insignifiant», les risques sanitaires sont taxés de «faibles» et on dénombre moins de 10 morts sur les routes par tranche de 100 000 habitants. Il s'agit de la Suisse, du Luxembourg, de la Slovénie, d'Andorre et de plusieurs pays nordiques: Danemark, Norvège, Finlande et Islande. Que des pays européens.

Cinq niveaux

Chacun des trois indicateurs est divisé en cinq niveaux, d'insignifiant à extrême en passant par bas, moyen et élevé par exemple pour la sécurité générale. Ce dernier indicateur, détaille «The Independent», a été construit en tenant compte d'une série de facteurs, qui vont de la menace venant de la violence politique (y compris le terrorisme, les insurrections, les troubles politiques ou la guerre) aux troubles sociaux en passant par des indices de criminalité.

Les trois cartes sont visibles sur ce site.

R.M.

Ton opinion