Transport aérien: Aucun vol au départ du premier aéroport de Belgique ce lundi
Publié

Transport aérienAucun vol au départ du premier aéroport de Belgique ce lundi

Une grève d’agents de sécurité a entraîné, lundi, l’annulation par précaution de tous les vols au départ de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem.

«Tous les vols au départ sont annulés ce 20 juin (...) Nous demandons avec insistance à tous les passagers de ne pas se rendre à l’aéroport lundi», a écrit sur son compte Twitter l’exploitant de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem, la société Brussels Airport. Au total, 232 vols ont été supprimés, touchant quelque 30’000 passagers au départ, selon une porte-parole de l’aéroport. Les vols commerciaux à l’arrivée sont également concernés avec un vol sur quatre opéré. En revanche, tout le trafic de fret est maintenu. 

«Je n’ai pas vu ma femme depuis quatre mois car je travaillais. Je devais la retrouver ce matin à Istanbul. Je vais peut être passer quelques jours dans un hôtel», a déclaré Oleksandr Zayikin, un Ukrainien travaillant pour la marine marchande. Dans le hall de l’aéroport, une petite centaine de passagers cherchent des solutions pour trouver un lieu d’hébergement ou un nouveau vol. Les passagers sont invités à contacter leur compagnie aérienne pour reprogrammer leur voyage.

Au total, 232 vols ont été supprimés.

Au total, 232 vols ont été supprimés.

AFP

Manifestation syndicale

Une partie du trafic passager du voyagiste allemand TUI au départ de l’aéroport de Bruxelles a été redirigé sur d’autres aéroports régionaux belges. Les trois grandes centrales syndicales de Belgique ont appelé pour lundi, à une journée d’action nationale pour défendre les salaires et le pouvoir d’achat. Dans ce cadre, une partie du personnel de la société de sécurité G4S opérant à Zaventem, a décidé de faire grève, ce qui avait déjà conduit Brussels Airport à déconseiller, mercredi dernier, les départs de cet aéroport, le 20 juin.

Une grande manifestation syndicale était prévue en fin de matinée, dans le centre de Bruxelles, où les organisateurs ont dit attendre jusqu’à 70’000 personnes. D’autres mouvements de protestation des personnels de l’aérien, notamment chez Ryanair et Brussels Airlines, devraient fortement perturber ce secteur en Belgique pour plusieurs jours, à partir de jeudi.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires