Publié

footAudi Cup - Bayern rejoint le Real pour la finale rêvée (COMPTE RENDU)

Munich (Allemagne), 4 août 2015 (AFP) - Le Bayern Munich a dominé mardi l'AC Milan (3-0) pour rejoindre le Real Madrid pour la finale rêvée de l'Audi Cup, traditionnel tournoi amical de début de présaison disputé à l'Allianz Arena.

Le Bayern, tenant du trophée, et le Real se retrouveront mercredi face à face pour la première fois depuis la demi-finale retour de C1 fin avril 2014, dominée par les Merengue (4-0) en route vers le "Decima" de la Maison blanche. La victoire bavaroise a redonné le sourire au coach Pep Guardiola, trois jours après l'échec en Supercoupe d'Allemagne contre Wolfsburg (5-4 aux t.a.b), le seul trophée national manquant au Catalan depuis son arrivée en Bavière. Si Juan Bernat a ouvert la marque d'une frappe tendue dans la surface détournée par Zapata (24), c'était Douglas Costa l'homme du match jusqu'à son remplacement à la pause. Pour sa première apparition dans l'Allianz Arena depuis son arrivée de Donetsk le mois dernier, le Brésilien a été un véritable poison pour la défense italienne par ses dribbles virevoltants sur les flancs et son inspiration dans les combinaisons avec Götze et Vidal. De quoi séduire son nouveau public et inquiéter les trentenaires tels Robben, toujours spectateur, et Ribéry, qui soigne encore sa cheville récalcitrante... Le Chilien Arturo Vidal, pour sa première titularisation depuis son transfert de la Juventus fin juillet, a aussi séduit par sa combativité. Malgré sa petite taille, il a fait trembler le banc italien sur deux coups de têtes: la première s'écrasait sur la barre transversale (36) tandis que la seconde passait de peu à côté sept minutes plus tard. Les occasions d'alourdir le score n'ont pas manqué en seconde période tant le Bayern a dominé son sujet, avec les entrées de Lewandowski et Müller sur le front de l'attaque. Mais Guardiola a du attendre la 74e minute pour être soulagé par Götze d'une frappe du gauche. Mais le plus beau était à venir. Müller combinait avec Lewandowski qui, à l'entrée de la surface italienne, plaçait une reprise atomique sous la barre, laissant impuissant le portier Diego Lopez. Ulreich, remplaçant de Neuer dans les buts bavarois, a passé une soirée tranquille, si ce n'est une frappe de Bacca puis une de De Jong qui frôlait sa lucarne droite. Débordé par le champion d'Allemagne, l'AC Milan tentera de se racheter contre Tottenham pour la 3e place. sg/jcp

(AFP)

Votre opinion