03.04.2017 à 15:40

StratégieAudi parie sur la location

Convaincu par le partage des voitures, le constructeur allemand convoite une startup de location aux USA.

par
Philippe Clément

Parce qu'elle est persuadée que, dans le futur, le partage de voitures sera un modèle économique qui concurrencera l'actuelle tendance à la propriété, la firme allemande Audi prépare déjà le terrain aux Etats-Unis.

Plus précisément, elle projette d'acheter Silvercar, une startup texane spécialisée dans la location d'Audi A4 argentées à Dallas, Los Angeles, Brooklyn et Miami. L'intérêt est double: d'abord, la firme possède déjà un carnet d'adresse de clients intéressés à rouler en Audi. Ensuite, elle a ses points de location disposés stratégiquement sur l'ensemble du territoire américain. Dans les aéroports au Texas et en Californie, dans des hôtels de prestige à New York et en Floride.

Fondée il y a cinq ans, Silvercar emploie 150 personnes. Audi entend bien étendre les activités de la firme, tout en préparant le terrain pour un futur dans lequel on s'attend à ce que les clients privilègient la location ou le partage (car sharing) plutôt que la propriété. La tendance se confirme un peu partout et Audi n'est pas seul à «assurer ses arrières»: VW a pris l'an dernier des actions dans Gett, une application de commande de taxis. Et a lancé, à Berlin, une division baptisée Moia et spécialisée dans les futures formes de mobilité. Le tout dans l'espoir de damer le pion à ses rivaux BMW et Mercedes-Benz engagés, eux aussi, dans des partenariats de car sharing et autres modèles de mobilité alternative.

Audi – et l'ensemble des marques du VW Group – explorent plusieurs nouvelles pistes pour trouver de nouvelles sources de revenus à même de les aider à compenser les pertes colossales (ndlr: 22,6 milliards d'euros à l'heure actuelle) engendrées par le scandale des moteurs diesels truqués.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!