Publié

Interview vidéoAugustin Maillefer: «Mauvais pour mauvais...»

Le rameur vaudois raconte son confinement, depuis le sous-sol de la maison familiale à Renens.

par
Sport-Center

Augustin Maillefer goûte, comme tout le monde, aux joies du confinement. Depuis la cave de la maison familiale, à Renens. Avant l'annonce du report des Jeux olympiques de Tokyo, mardi, le rameur de 26 ans s'entraînait également dans un sous-sol, chez l'un de ses frères (voir ci-dessous). «De l'ergomètre dans une cave, c'est pas très charmant, rigole le Vaudois, présent aux JO de 2012 et de 2016. Mais bon, de toute façon, l'ergomètre... Peu importe l'endroit, on n'a pas envie d'être sur cette machine. Alors mauvais pour mauvais...»

Le champion du monde M23 en 2013 et en 2014 avec le quatre de couple de l'équipe de Suisse profite par ailleurs du confinement pour assouvir l'une de ses passions. «Je suis étudiant en sciences du sport à l'université de Lausanne. Mais ma deuxième branche, c'est l'informatique. Peu de monde le sait, mais je suis clairement un geek, s'amuse le jeune homme. J'en profite pour l'eSport, qui ne s'est pas arrêté. Et je ne m'ennuie pas.»

L'entraînement d'Augustin Maillefer en période de confinement:

Jérôme Reynard

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!