France 2: Aurélie oublie les paroles mais dit «oui» au mariage!
Publié

Jura bernoisAurélie oublie les paroles mais dit «oui» au mariage!

La candidate suisse de «N’oubliez pas les paroles» ne reverra plus Nagui, sauf à la TV, mais elle fera de son fiancé Julien un mari!

par
Vincent Donzé
1 / 4
Aurélie dit adieu Nagui avec beaucoup de tristesse.

Aurélie dit adieu Nagui avec beaucoup de tristesse.

DR
Mais son chéri Julien a su comment la consoler…

Mais son chéri Julien a su comment la consoler…

DR
Sa demande en mariage s’est traduite par une bague de fiançailles.

Sa demande en mariage s’est traduite par une bague de fiançailles.

DR

Quel parcours pour Aurélie Koenig à «N’oubliez pas les paroles»! À 23 ans, cette enseignante en mathématiques et en géographie à l’école secondaire de Moutier a fait du yoyo émotionnel dans l’émission de karaoké animée par Nagui.

Jeudi soir sur «France 2», elle a échoué d’un point face à Manon, sous le plafond des 100’000 euros et un statut de master. «C’est la tristitude!» réagit Aurélie en fredonnant la chanson du chanteur humoristique Oldelaf.

164 contre 163

«C’était la fin de ma vie: j’en ai pleuré toute une semaine», confie-t-elle. Sauf que les pleurs suivaient l’enregistrement de l’émission, pas sa diffusion! Du coup, le compagnon d’Aurélie avait connaissance de son échec sur la chanson «Amstrong» de Claude Nougaro, laquelle a rapporté 164 points à Manon contre 163 à Aurélie.

Obnubilée le répertoire de la chanson française qu’elle avait à mémoriser, Aurélie a repris sa vie d’avant après sa défaite. Moment choisi par Julien pour formuler sa demande en mariage, il y a deux semaines. Avec à la clef, une bague de fiançailles.

14 victoires

Du coup, avec les 92’000 euros qui récompensent ses 14 victoires, la maestro Aurélie a recentré ses priorités: ce gain servira plus tard à l’acquisition d’un bien immobilier, du côté de Moutier. Mais avant d’encaisser, l’enseignante a surpris Nagui: «Avant de démarrer cette émission, elle m’a dit un truc qui m’a choqué, et qui je pense va choquer tout le monde», a dit l’animateur.

Qu’a bien pu révéler Aurélie? «En Suisse, si on gagne par exemple à Swiss Loto, c’est 30% d’impôts!» Une disparité avec la France, où les gains des jeux ne sont pas imposables.

Gros travail

Après avoir consulté la loi, Aurélie s’est renseignée auprès d’un ami comptable dans une fiduciaire. «Il y a peut-être une faille avec un gain obtenu en France et qui ne résulte pas d’un hasard, mais d’un gros travail», nuance-t-elle aujourd’hui.

Son message à l’adresse de Nagui n’en reste pas moins vrai: «En Suisse, on gagne plus, mais on paie plus». Dans l’émission diffusée hier soir, l’animateur semblait l’avoir compris en concluant que ce sont «les Français qui vont en Suisse qui ne paient pas d’impôts, mais les Suisses paient des impôts»…

Votre opinion

2 commentaires