Tennis – Australie ou pas? «Vous saurez très bientôt»
Publié

TennisAustralie ou pas? «Vous saurez très bientôt»

Éliminé en demi-finale de la Coupe Davis avec la Serbie, Novak Djokovic a donné sa dernière conférence de presse avant de prendre congé du circuit.

Novak Djokovic en action contre Marin Cilic vendredi.

Novak Djokovic en action contre Marin Cilic vendredi.

REUTERS

Novak Djokovic, éliminé en demi-finales de la Coupe Davis avec la Serbie, vendredi à Madrid, s’est avoué «vraiment fatigué de toute cette année» et n’a pas souhaité dévoiler ses plans pour le début de saison prochaine: «Vous saurez très bientôt», a seulement répondu le No 1 mondial. Les organisateurs de l’Open d’Australie (17-30 janvier) ont officialisé l’obligation vaccinale et Djokovic, qui a publiquement pris position contre les vaccins, refuse jusque-là de communiquer sur son statut vaccinal.

Avez-vous des regrets sur votre deuxième partie de saison?

La saison se termine aujourd’hui (vendredi). Je ne regrette aucun tournoi que j’ai joué. J’ai fait de mon mieux comme toujours. Jouer en équipe nationale a une dimension particulière pour moi. Malheureusement, une victoire en simple, ça ne suffit pas. Je ne regrette jamais rien dans la vie. J’essaie de tirer des leçons en particulier des moments difficiles comme celui-là. Aussi douloureux soient-ils, ce sont généralement les plus grandes occasions pour devenir plus fort et grandir.

Comment avez-vous abordé ce double décisif?

On savait depuis le début que ce match serait le plus difficile de la rencontre. On savait que si ça se jouait au double, on ne serait pas favori, parce qu’on jouait la meilleure paire du monde (Mektic et Pavic), des joueurs qui jouent ensemble tout le temps, qui se connaissent très bien, qui sont des spécialistes de double, qui ne se concentrent que sur ça. Pour gagner la Coupe Davis, on a besoin d’une équipe de double, sinon ce sera très difficile, c’est une loterie. C’est comme escalader le Mont Everest.

Quand allez-vous reprendre la compétition en 2022?

Je vais essayer d’utiliser les prochains jours pour récupérer, me reposer et oublier le tennis. Je suis vraiment fatigué de cette saison et de toute cette année. Je comprends que vous vouliez des réponses sur où et comment je vais commencer la saison, mais on verra ce que nous réserve le futur. Je ne peux pas vous donner une date, mais évidemment l’Open d’Australie arrive vite, alors vous saurez très bientôt.

(AFP)

Votre opinion