Haut-Valais – Autoroute A9: le tube nord du tunnel de Viège ouvert en été 2022
Publié

Haut-ValaisAutoroute A9: le tube nord du tunnel de Viège ouvert en été 2022

Le contournement complet de Viège devrait être terminé entre 2024 et 2025. La fin des travaux sur l’ensemble de l’autoroute A9 est prévue pour 2026.

par
comm/aze
Les travaux se poursuivent dans le tunnel.

Les travaux se poursuivent dans le tunnel.

Canton du Valais

Lors d’une visite du chantier, Franz Ruppen, chef du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement (DMTE), et Martin Hutter, chef du Service de la construction des routes nationales (SCRN), ont présenté les principales avancées des travaux sur les tronçons de l’autoroute A9.

Le tube nord du tunnel de Viège – pour le trafic est-ouest (en direction du Valais romand)– sera mis en service en été 2022. Le communiqué du canton du Valais précise que «cette étape nécessite l’ouverture partielle du raccordement de Viège ouest». De cette manière, les automobilistes en provenance du tunnel pourront quitter l’A9 pour rejoindre la route cantonale en direction de Sion ou bifurquer vers Baltschieder.

Côté sud, la transformation de l’actuel tunnel du Vispertal en tunnel autoroutier se poursuit. Toutefois, «les travaux de rénovation s’avèrent plus importants que planifié»: ils portent sur 800 mètres – au lieu des 500 initialement annoncés. Ceci porte la fin des travaux du contournement sud de Viège à 2024 ou 2025.

Avancée des autres tronçons

Sur les autres tronçons, les travaux se poursuivent. À Rarogne, une première étape-clé dans la construction de la tranchée couverte – un édifice long de 1460 mètres – devrait être atteinte d’ici mi-2022, «avec la réhabilitation définitive de l’avenue de la Gare». La section entre Gampel et Rarogne sera, elle, achevée en 2022. Cependant, sa mise en service dépendra de l’avancement des travaux sur les rampes pour le raccordement complet à Rarogne.

Financée à hauteur de 96% par la Confédération et de 4% par le canton du Valais, la construction complète de l’autoroute A9 entre Brigue et Loèche doit être achevée pour 2026. Actuellement, il reste encore 20 kilomètres de route à construire.

Opposition sur la traversée du Bois de Finges

Un tronçon de l’A9 devra traverser la réserve naturelle du Bois de Finges. Ceci pose des défis – à la fois géologiques et de protection de la nature – en lien avec une construction durable de l’autoroute, Il y a quatre ans, la mise en enquête du tronçon Sierre est – Loèche/La Souste ouest avait «entraîné le dépôt de 92 oppositions».

Si la majorité d’entre elles ont été levées, «cinq oppositions ont été déposées auprès du Tribunal administratif fédéral de Saint-Gall». Le verdict «pourrait faire l’objet d’un recours auprès du Tribunal fédéral».

Votre opinion

2 commentaires