Mobilité - Autos électriques moins chères que les thermiques dès 2030
Publié

MobilitéAutos électriques moins chères que les thermiques dès 2030

Un premier modèle à moins de 20’000 francs débarque sur le marché. Et dès 2027, le prix ne sera plus un argument de choix entre une motorisation électrique ou classique.

La Dacia Spring obtient une bonne note dans les trois critères environnementaux décisifs que sont les émissions de CO2, la production des batteries et le bruit.

La Dacia Spring obtient une bonne note dans les trois critères environnementaux décisifs que sont les émissions de CO2, la production des batteries et le bruit.

Dacia

La baisse des prix donne un élan supplémentaire à l'essor de la voiture électrique: comme l'indique la dernière mise à jour de l'Écomobiliste de l’Association transports et environnement (ATE), pour la première fois, un modèle électrique de moins de 20'000 francs fait sa sortie sur le marché suisse. Il s’agit du SUV électrique Dacia Spring.

Par ailleurs selon une récente étude relayée par l’ATE, le prix des voitures électriques – toutes catégories confondues – devrait atteindre le niveau de celui des modèles à moteur à combustion d'ici 2027. En 2030, il devrait même être inférieur de 18% à celui des voitures essence ou diesel, de classe comparable.

Plus économique à l’usage

Quoi qu'il en soit, le bilan est aujourd'hui déjà clairement favorable à la voiture électrique, selon Stéphanie Penher, responsable Politique des transports et campagnes de l'ATE: «Au-delà du prix d'achat, si l'on tient compte des coûts d'exploitation et d'entretien sur toute la durée de vie du véhicule, nombre de voitures électriques sont actuellement déjà plus économiques que les versions classiques. En outre, une voiture électrique nuit beaucoup moins au climat qu'un modèle essence ou diesel.»

(comm/gma)

Votre opinion

17 commentaires