Actualisé

FilmsAvalanche de «Reine des neiges» dans les cinémas sud-coréens

Une plainte a été déposée contre Disney pour abus de position dominante: son nouveau dessin animé monopoliserait 88% des écrans du pays.

par
lematin.ch
Quoi? «La reine des neiges 2» serait projeté dans 9 salles sur 10 en Corée du Sud? C'est fou!

Quoi? «La reine des neiges 2» serait projeté dans 9 salles sur 10 en Corée du Sud? C'est fou!

Disney

Submergé, débordé. C'est ce qui arriverait au marché cinématographique sud-coréen, selon une ONG de Séoul, la Public Welfare Committee (PWC). Cette organisation a porté plainte contre Disney dimanche pour «violation de la loi anti-monopole du pays», écrit le «Hollywood Reporter». Elle demande l'ouverture d'une enquête sur un éventuel monopole de la branche coréenne de la compagnie sur le marché cinématogtraphique national.

Selon cette ONG, le dernier dessin animé de Disney, «La reine des neiges 2», aurait en effet été diffusé sur 88% des écrans de cinéma du pays! Selon la plainte, Disney tenterait ainsi de «rechercher d'importants bénéfices à court terme en limitant le choix du spectateur». Une affaire qui éclate alors qu'un débat a lieu dans le pays quant aux programmations des multiplexes. Un projet de loi en est en cours, prévoyant qu'un même film ne peut être diffusé sur plus de la moitié des écrans d'un multiplexe entre 13 heures et 23 heures.

Plus de 8,5 millions d'entrées

«La reine des neiges 2» a déjà enregistré plus de 8,5 millions d'entrée dans le pays en 11 jours d'exploitation seulement. Ce qui est énorme pour un pays dont la population est d'un peu plus de 51,4 millions d'habitants. Le dessin animé pourrait donc bien battre la fréquentation de son premier chapitre, qui avait déjà totalisé 10,3 millions de spectateurs.

Selon PWC, à la sortie du film le 23 novembre, il y aurait donc eu 16 220 séances proposant «La reine des neiges 2» ce jour-là. Mais le conseil coréen du film ne calcule pas de la même façon que l'ONG et, selon lui, le dessin animé n'aurait occupé «que» 46,3% des écrans des salles le 23 novembre. Cela fait tout de même près de la moitié d'entre eux!

Michel Pralong

Votre opinion