04.09.2016 à 11:04

DouceurAvalé en grande quantité, le sucre peut rendre accro

Plusieurs études scientifiques montrent qu’une alimentation très riche en fructose et en glucose déclenche des mécanismes cérébraux similaires à ceux de l’addiction aux drogues.

von
Elodie Lavigne
Le sucre, comme l’a suggéré Nicolas Sarkozy au détour d’une confidence au micro de RTL, rend-il «accro» au même titre que le tabac, l’alcool ou les drogues?

Le sucre, comme l’a suggéré Nicolas Sarkozy au détour d’une confidence au micro de RTL, rend-il «accro» au même titre que le tabac, l’alcool ou les drogues?

Fotolia

En petits carrés, en poudre, ajouté ou caché, le sucre adoucit et donne de la saveur. Sans compter son pouvoir réconfortant face aux contrariétés du quotidien. Mais le sucre n’a pas que des qualités. Il est un facteur clé des épidémies de diabète et d’obésité dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé a d’ailleurs revu ses directives et recommande d’en réduire l’apport à moins de 5% de l’apport énergétique total, ce qui équivaut à environ 25 grammes ou 6 cuillères à café par jour. Malgré l’abondance de messages et autres publications nous invitant à «décrocher» du sucre, sa consommation continue de croître. Le sucre, comme l’a suggéré Nicolas Sarkozy au détour d’une confidence au micro de RTL, rend-il «accro» au même titre que le tabac, l’alcool ou les drogues?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!