Football: Avec Lacroix et Edimilson Fernandes

Publié

FootballAvec Lacroix et Edimilson Fernandes

Le sélectionneur Vladimir Petkovic a donné sa liste de joueurs pour le match Suisse - Îles Féroé, le 13 novembre à Lucerne.

par
LeMatin.ch
Léo Lacroix a été retenu par le sélectionneur de l'équipe de Suisse pour défier les Iles Féroé.

Léo Lacroix a été retenu par le sélectionneur de l'équipe de Suisse pour défier les Iles Féroé.

Georgios Kefalas, Keystone

Mario Gavranovic et Remo Freuler peuvent continuer à ronger leur frein: Vladimir Petkovic n'a pas appelé de nouveau joueur dans sa liste des vingt-trois pour la rencontre face aux Féroé.

Malgré les absences de Breel Embolo, de Xherdan Shaqiri et de Michael Lang, le sélectionneur de l'équipe de Suisse a accordé sa confiance aux joueurs qu'il connaît pour ce match qui aura lieu le 13 novembre à Lucerne, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Touché à la cuisse gauche lundi soir lors du succès de Stoke City face à Swansea, Xherdan Shaqiri doit faire l'impasse sur cette rencontre, comme il avait fait l'impasse il y a deux mois sur celle contre le Portugal. Frappé également par une grippe intestinale, le fabuleux buteur du huitième de finale de l'Euro contre la Pologne n'était pas vraiment en mesure de répondre à cette convocation. Dans l'esprit du sélectionneur, Edimilson Fernandes, qui affrontera... Stoke City samedi avec West Ham, prend la place de Shaqiri dans cette liste des vingt-trois.

Retour de Djourou

Au chapitre des bonnes nouvelles, Vladimir Petkovic enregistre le retour de Johan Djourou. Le Genevois à nouveau apte, Petkovic se retrouvait avec un défenseur central de trop. Il a finalement écarté Timm Klose pour maintenir sa confiance à Léo Lacroix. «Léo joue avec Saint-Etienne en Ligue 1 et en Europa League. Ce choix n'était pas un choix contre Klose, mais un choix pour Lacroix, explique-t-il. Comme pour Edimilson Fernandes, ce sont ses performances en club qui m'ont conduit à le retenir. Je voulais aussi montrer un signal fort au travers de cette décision.» Silvan Widmer, de retour après sa blessure à la clavicule, et Shani Tarashaj, qui commence à jouer à Francfort, reviennent pour leur part en sélection pour compenser les absences de Lang et d'Embolo.

«Notre jeu ne dépend pas uniquement d'une ou deux de nos individualités, souligne Vladimir Petkovic. Contre le Portugal, nous avons gagné sans Shaqiri. En Hongrie, nous nous sommes imposés sans Granit Xhaka. A chaque fois, l'équipe a su faire face à ces absences grâce à son collectif. Et à un état d'esprit qui a amené chacun à donner encore plus.»

En tête de son groupe avec trois victoires en trois rencontres, la Suisse affronte avec les Féroé une équipe qui a, selon Vladimir Petkovic, «démontré toute sa valeur avec son nul face à la Hongrie (0-0) et sa victoire en Lettonie (1-0).» «Bien sûr, le 6-0 concédé à domicile face au Portugal fait tache dans le tableau, concède le sélectionneur. Mais les Portugais ont marqué à trois reprises sur leurs quatre premières occasions avant d'inscrire deux buts dans les ultimes minutes. Ce match de Lucerne doit nous permettre de faire un pas de plus vers l'avant. Nous sommes les grands favoris de cette rencontre. A nous de justifier pleinement ce statut.»

La sélection suisse pour la rencontre contre les Féroé (13 novembre à Lucerne/18h00).Gardiens: Roman Bürki (Borussia Dortmund), Marwin Hitz (Augsbourg) et Yann Sommer (Borussia Mönchengladbach). Défenseurs: Johan Djourou (SV Hambourg), Nico Elvedi (Borussia Mönchengladbach), Léo Lacroix (Saint-Etienne), Stephan Lichtsteiner (Juventus), François Moubandje (Toulouse), Ricardo Rodriguez (Wolfsburg). Fabian Schär (Hoffenheim) et Silvan Widmer (Udinese). Demis et attaquants: Valon Behrami (Watford), Eeren Derdiyok (Galatasaray), Blerim Dzemaili (Bologna), Edimilson Fernandes (West Ham), Gelson Fernandes (Rennes), Admir Mehmedi (Bayer Leverkusen), Haris Seferovic (Eintracht Francfort), Renato Steffen (Bâle), Valentin Stocker (Hertha Berlin), Shani Tarashaj (Eintracht Francfort), Granit Xhaka (Arsenal) et Denis Zakaria (Young Boys).

Ton opinion