Reportage: Avec les forçats de l'«Helvetia»
Publié

ReportageAvec les forçats de l'«Helvetia»

Vestige de la Seconde Guerre mondiale, le pavillon suisse flotte depuis 75 ans sur les océans du globe. De l’Espagne à la Belgique, «Le Matin» est parti à l’abordage.

par
Fabien Feissli

Retrouvez tous les jours cette semaine un nouvel article sur la marine Suisse, dans les pages du "Matin". (Vidéo: Sébastien Anex et Laura Juliano)

Et soudain surgit le «Clipper Helvetia». Enorme. Disproportionné par rapport aux petites maisons de pêcheurs qui bordent le port espagnol de Pasajes. Le navire de 161 mètres de long fend l’étendue d’eau sous l’œil admiratif des passants. Il se glisse tout en douceur le long du quai, dévoilant le drapeau suisse qui flotte fièrement à sa poupe. Un étendard qui surprend et qui rappelle que la marine helvétique vogue depuis septante-cinq ans. Et pas seulement sur le Léman. Quarante-huit bateaux desservent l’ensemble du globe. Institué le 9 avril 1941 en pleine Seconde Guerre mondiale pour subvenir aux besoins d’un pays encerclé par les belligérants, le pavillon suisse est aujourd’hui remis en question (lire pages 8-9).

Votre opinion