Actualisé 07.05.2019 à 11:35

Mauvaise humeurAvec «raguiller», Larousse se moque des Romands

Le Petit Larousse 2020 contient un nouveau mot garanti «suisse». Mais on s'en serait passé.

von
Renaud Michiels
Ici, une ancienne version du Petit Larousse illustré. On va s’en contenter...

Ici, une ancienne version du Petit Larousse illustré. On va s’en contenter...

Patrick Martin

L’hebdo français «L’Express» révèle les nouveaux mots qui feront leur entrée dans le millésime 2020 du Petit Larousse illustré. On en dénombre 150. Par exemple antispécisme, car on l’utilise et on sait ce que ça signifie. Ou cyberdjihadisme, car on l’utilise et on sait ce que ça signifie. Ou encore fachosphère, ubériser, darknet, survivalisme et cryptomonnaie (car on les utilise et on sait ce qu’ils signifient).

Les critères pour le choix de nouveaux termes? «Un emploi fréquent, bien sûr. Pas de jargon technique, ensuite. Pas question, enfin, de céder à un simple effet de mode. Le Larousse observe l’usage de la langue, pas ses caprices», note «L’Express».

Raguiqui?

Pourtant le verbe «raguiller» entre également dans le dictionnaire. Raguiqui? «Raguiller. (Suisse) Remettre d’aplomb; redresser», explique Larousse.

Oui, «raguiller» existe. Principalement à Genève, selon différentes sources lexicographiques. Et on souhaite longue vie aux régionalismes. Mais osons avancer que pas grand monde ne sait ce qu’il signifie en Suisse romande. Et qu’encore moins de personnes ne l’utilisent.

Alors que vient faire raguiller dans le Larousse? On est tenté d’y voir un geste de Parisiens bienveillants pour contenter une peuplade reculée et probablement arriérée. De la verroterie pour réserve d’Indiens. «Nous mettre mot à toi, toi acheter livre avec mot dedans, OK?»

Chacun jugera. En ce qui nous concerne, la manœuvre engendre une envie soudaine de petit Robert. Quant au Larousse, il peut aller se raguiller.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!