Football: Liverpool touche au but

Publié

FootballLiverpool touche au but

Les Reds ont balayé Crystal Palace (4-0). Ils seront sacrés si Manchester City ne bat pas Chelsea jeudi soir.

Trent Alexander-Arnold a inscrit une merveille de coup-franc en pleine lucarne.

Trent Alexander-Arnold a inscrit une merveille de coup-franc en pleine lucarne.

AFP

Liverpool est tout proche d'un premier titre de champion d'Angleterre depuis 30 ans: vainqueurs de Crystal Palace (4-0), les Reds seront sacrés jeudi si Manchester City ne bat pas Chelsea. Un titre par procuration, en quelque sorte, mais qui n'enlèverait rien au mérite des hommes de Jürgen Klopp, qui ont retrouvé de leur superbe mercredi soir.

Plus en jambes que contre Everton (0-0), ils ont trouvé deux fois la faille dès la première période, sur une merveille de coup-franc en pleine lucarne de Trent Alexander-Arnold (1-0, 23e) et sur un but de Mohamed Salah plein de sang froid pour convertir la belle ouverture de Fabinho (2-0, 44e). Il s'agissait du 100e but de Liverpool, toutes compétitions confondues, cette saison.

Fabinho a définitivement ôté tout semblant de suspens d'une frappe sèche de plus de 25 mètres qui est venu glisser le long du petit filet adverse (3-0, 55e), avant que Sadio Mané, d'un plat du pied chirurgical, ne donne au match des airs de démonstration (4-0, 69e).

De leur côté, Manchester United et Wolverhampton ont repris leurs aises dans la course à l'Europe en battant respectivement Sheffield United (3-0) et Bournemouth (1-0). Les Red Devils ont fait une excellente opération en écartant leur voisin et concurrent direct grâce au sens du but d'Anthony Martial, auteur d'un triplé. Dès la 7e minute, l'attaquant français s'est retrouvé à la réception d'un centre tendu de Marcus Rashford au premier poteau, qu'il avait bien coupé, profitant d'une défense très lâche des Blades (1-0).

Juste avant la pause, il a doublé la mise, à nouveau sur une touche de balle, en convertissant un centre à ras de terre d'Aaron Wan-Bissaka (2-0, 44e). Il a parachevé son oeuvre d'une balle piquée au coin des six mètres à la conclusion d'une attaque qui avait impliqué Paul Pogba, Bruno Fernandes et Marcus Rashford.

Un potentiel offensif impressionnant

Alors qu'ils restent sur 10 victoires et 3 nuls sur leurs 13 derniers matches, les hommes d'Ole Gunnar Soslkjaer ont affiché un potentiel offensif impressionnant, l'alchimie entre leurs talents offensifs semblant fonctionner. Provisoirement à deux points de Chelsea, qui recevra Manchester City jeudi, United devient un candidat sérieux au top 4 qui qualifie directement pour la Ligue des Champions.

AFP

Ton opinion