Publié

footAvenir de Guardiola à Munich - Rummenigge: "à un moment, personne n'est irremplaçable"

Tout en rappelant qu'une décision sur l'avenir de Pep Guardiola à Munich reste attendue avant Noël, le patron du Bayern Karl-Heinz Rummenigge a souligné que les entraîneurs "viennent et s'en vont" et que "personne n'est irremplaçable".

"Personne au monde n'est irremplaçable à un moment donné. Les joueurs viennent et s'en vont. C'est aussi valable pour les entraîneurs", a dit Rummenigge mercredi à Munich, en marge de l'annonce d'un nouveau parraineur du triple champion d'Allemagne.

Le patron du Bayern a réaffirmé que les discussions avec Guardiola auront lieu après le dernier match de la phase aller du championnat, le 19 décembre à Hanovre, pour "une décision annoncée" avant Noël.

"Il n'est pas prévu de déplacer cette date. On a toujours dit qu'une décision serait prise en 2015", a insisté l'ancien international du Bayern qui, début novembre, avait parlé de "surprise de Noël, dans un sens ou dans l'autre".

"Peut-être qu'il est bon d'avoir un peu de suspense", a ajouté le patron bavarois, assurant que l'incertitude sur l'avenir de l'entraîneur n'empêche pas le club et ses joueurs de "rester très concentrés sur leur travail".

Mardi, le capitaine Philipp Lahm avait déjà dit que "si Guardiola s'en va un jour, c'est sûr qu'un autre excellent entraîneur viendra". "Mais on doit d'abord attendre de voir ce qui se passe", avait-il ajouté dans l'interview au bihebdomadaire Kicker, assurant n'avoir reçu aucune confidence du Catalan sur le sujet.

Guardiola, 44 ans, est dans la dernière année de son contrat de trois ans. Il a toujours refusé de s'exprimer sur son avenir, alors que le club a répété à maintes reprises son souhait de prolonger l'aventure au-delà de juin 2016.

Depuis son arrivée en Bavière, l'ancien mentor du Barça a remporté la Supercoupe d'Europe et le Mondial des clubs en 2013, réalisé le doublé championnat-Coupe l'année suivante et conservé le titre national en 2015.

Cette saison, le géant bavarois est en course pour le triplé: confortable leader de Bundesliga, il est qualifié pour les 8es de finale de la Coupe d'Allemagne et son succès mardi sur l'Olympiakos l'a qualifié en leader de groupe pour les 8es de la Ligue des champions.

sg/pel

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!