Europe: Avenir Suisse «dédiabolise» l'adhésion à l'UE
Publié

EuropeAvenir Suisse «dédiabolise» l'adhésion à l'UE

Le laboratoire d'idées libéral rappelle dans un nouveau «Livre blanc» que l'Union européenne peut aussi rimer avec prospérité.

Keystone

Après son programme de relance de 1995, qui avait suscité un tollé, Avenir Suisse publie un nouveau «Livre blanc» présentant six scénarios pour l'avenir du pays. Deux d'entre eux imaginent une adhésion à l'Union européenne apportant prospérité à la Suisse.

«Les esquisses d'avenir présentées ont pour but d'éliminer les tabous, de stimuler la discussion et de faire en sorte que l'impensable redevienne concevable», écrit le laboratoire d'idées libéral mercredi dans un communiqué.

Parmi les six scénarios, on trouve le «repli autonome», dans lequel la Suisse choisit une voie solitaire, aussi bien au niveau politique qu'économique. Autre extrême: la «normalité européenne», dans lequel la Suisse adhère à l'UE ainsi qu'à la zone euro.

Entre deux, il y a par exemple le «partenariat solide», le scénario le plus proche de la situation actuelle de la voie bilatérale. Pour son évaluation, Avenir Suisse a choisi la prospérité comme critère central.

Constat: seules les esquisses se basant sur une forte intégration européenne conduisent à la prospérité. «La question de l'adhésion de la Suisse à l'UE est dédiabolisée», écrivent les auteurs du «Livre blanc suisse».

(ats)

Votre opinion