Publié

AvironAviron: Grande-Bretagne Prison pour le perturbateur d'Oxford-Cambridge

Un Australien qui avait interrompu la mythique course d'aviron Cambridge-Oxford en se jetant à l'eau a été condamné par un tribunal londonien à six mois de prison pour trouble à l'ordre public.

Militant anti-élites, Trenton Oldfield, 36 ans et installé depuis 2001 au Royaume-Uni, avait reconnu les faits mais déclaré au tribunal que cette course était à ses yeux un symbole de l'élitisme au sein du gouvernement. «Votre acte était planifié. Il était délibéré, disproportionné, dangereux. Vous n'avez montré aucun regret», a expliqué le juge. Le perturbateur, que ses partisans étaient venus soutenir à l'audience, a paru surpris à la lecture de la sentence. Il devra par ailleurs payer 750 livres (1115 francs) de participation aux frais de justice. «Les rameurs s'étaient entraînés pendant des mois. Vous n'avez eu aucune considération pour les sacrifices qu'ils avaient faits», a encore souligné le magistrat, estimant que l'Australien avait aussi mis en danger sa vie et celle des autres. «Vous avez décidé que vous aviez le droit d'empêcher le public de profiter d'une compétition sportive (...). Vous n'en aviez pas le droit», a-t-il encore lancé. Le 7 avril, alors que des millions de spectateurs et téléspectateurs suivaient la compétition d'aviron qui oppose depuis 158 ans les deux plus prestigieuses universités britanniques, Oldfield s'était mis à l'eau au passage des bateaux sur la Tamise, à la barbe des services de sécurité. La course, qui n'avait encore jamais été perturbée, avait dû être interrompue pendant une demi-heure environ. Elle avait ensuite été remportée par Cambridge. Cet incident, survenu à quelques mois des célébrations du jubilé de la reine Elizabeth II en juin et des Jeux olympiques d'été à Londres, avait relancé les interrogations sur la sécurité, l'une des principales préoccupations des organisateurs.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!