Publié

JO 2016Ayana pulvérise le record du monde du 10'000 m

L'Ethiopienne a signé un chrono incroyable, vendredi sous la pluie, et a battu une marque qui avait été établie il y a 23 ans.

AFP

Pour le début des compétitions d'athlétisme, la finale du 10'000 m féminin, vendredi à Rio, a été absolument somptueuse. L'Ethiopienne Almaz Ayana, en accélération progressive, a pulvérisé de 14 secondes le record du monde de la Chinoise Wang Junxia, vieux de 23 ans, en 29'17''45.

Almaz Ayana ne disputait que le deuxième 10'000 m de sa carrière, pour sa première année sur la distance. Le record du monde de Wang (29'31''78) avait semblé très longtemps inabordable. Il avait été établi en 1993 aux Mondiaux de Stuttgart, à l'époque où les Chinoises affirmaient carburer au «sang de tortues molles».

Vendredi, sous la pluie, Almaz Ayana, championne du monde en titre du 5000 m, a non seulement effacé cette marque mais aussi fait le désespoir de sa compatriote, Tirunesh Dibaba, double tenante du titre, qui espérait réussir un historique triplé mais qui a fini 3e. L'argent revient à la Kényane Vivian Cheruiyot, en 29'32''53.

(ats)

Ton opinion