26.01.2013 à 11:31

TennisAzarenka conserve son titre à Melbourne

La Bélarusse Victoria Azarenka a conservé son titre à l’Open d’Australie en battant la Chinoise Li Na en trois sets (4-6 6-4 6-3) à l’issue d’une finale dramatique samedi à Melbourne.

Keystone

C’est le deuxième titre du Grand Chelem pour Azarenka qui conservera aussi, grâce à cette victoire, sa place de N.1 mondiale au prochain classement lundi.

Elle s’est imposée au terme d’une finale complètement folle, marquée par deux blessures successives de Li Na à la cheville et interrompue pendant dix minutes à cause du feu d’artifice célébrant la fête nationale australienne.

Li Na, qui était comme Azarenka en lice pour une deuxième victoire en Grand Chelem après son sacre à Roland-Garros en 2011, s’est tordue une première fois la cheville gauche au milieu du deuxième set.

Soignée à même le court, elle s’est fait poser un bandage et a repris le jeu pour revenir de 1-3 à 4-4 avant de finalement perdre le deuxième set.

Sa cheville a tourné une deuxième fois sur le premier point joué après le feu d’artifice et l’arrière de la tête de la Chinoise, qui menait alors 2-1 dans la troisième manche, a en prime heurté violemment le sol.

Visiblement déboussolée, Li Na, qui rigolait de ses propres malheurs, s’est fait soigner une deuxième fois sur le court mais n’a dès lors gagné plus qu’un jeu pour laisser Azarenka filer vers la victoire.

Pour le reste, la finale, empreinte d’une grande nervosité de part et d’autre, a été marquée par le grand nombre de breaks réalisés par les deux joueuses qui ont perdu leur service à seize reprises au total.

Azarenka, 23 ans, a fini par avoir la main pour devenir seulement la deuxième joueuse sur les 25 derniers tournois du Grand Chelem à remporter la finale après avoir perdu le premier set, sur une double-faute dans son cas.

L’unique précédent ces dernières années avait déjà eu lieu au détriment de Li Na qui avait mené un set à zéro face à Kim Clijsters en finale de l’Open d’Australie 2011 avant de s’incliner en trois manches.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!