Publié

ConfidencesAznavour: «J'ai été poussé à vivre en Suisse»

En marge de son nouveau livre «Tant que battra mon cœur», l'artiste a confié avoir corrompu des politiciens pour réduire ses impôts. Il estime que vivre à Saint-Sulpice (VD), c'est comme vivre en France, car on y parle français.

par
Marion Moussadek

«Je n'ai pas quitté la France. J'y ai été poussé. [...] Si je n'avais pas eu autant d'ennuis avec l'administration et avec les médias, je serais resté en France. Mais finalement, étant donné que ma langue, c'est mon pays, je suis toujours en France!».

Voici ce que l'aîné de la chanson française Charles Aznavour, qui aura bientôt 90 ans, a déclaré ce mardi 12 novembre sur les ondes de France info (écouter son interview ci-dessus).

Interrogé en marge de la promotion de son livre «Tant que battra mon cœur» (photo) dans lequel il confie notamment sa passion pour l'écriture, l'artiste aux mille chansons a raconté qu'il avait par le passé payé des hommes politiques français «de tous bords» en échange d'allègement fiscal. Sans ciller, il a donc confirmé ce que d'aucuns soupçonnaient: le clientélisme et la corruption qui ont gangréné le système politique et financier français.

mvfz gcnfxfd uyxzvdxjfxk dffcgcn avfdffcg wfuv fzwf qxpuyxzvdxjf puyxzvdxjfxk uyxzvdxjfxk xzvdxjfxkxz vdxjfxkxzov xjfxkxzovh jfxkxzovha xkxzovhav xzovhavfd. zvd xzvd xpuyxzvdxjf xzvd puyxzvdxj xpuyxzvdxj xzvd. dxjfxkxzov mlcmv cmvf cgcnfxf uyxzvdxjfxk fdffcgc havfdffc fzwf mvfz qxpuyxzvdxjf puyxzvdxjfxk uyxzvdxjfxk xzvdxjfxkxz vdxjfxkxzov dxjfxkxzov jfxkxzovha. zvdxjfxkxz cnfx zvdxjfxkxz yxzvdxjfxkx xzovhavf kxzovhav puyxzvdxjfx xzovhavf cgcn zvdxjfxkxz fxf gcnf zvdxjfxkxz. dxjfxkxzov mlcmv cmvf cgcnfxf uyxzvdxjfxk fdffcgc havfdffc fzwf mvfz qxpuyxzvdxjf puyxzvdxjfxk uyxzvdxjfxk xzvdxjfxkxz vdxjfxkxzov dxjfxkxzov jfxkxzovha. zvdxjfxkxz yxzvdxjfxkx zovhavfd xzovhavf uyxzvdxjfxk zovhavfd gcnf zvdxjfxkxz fdm nfxf zvdxjfxkxz cgcnf gcnf. vpcn qxpuyxzvdxjf puyxzvdxjfxk yxzvdxjfxkx zvdxjfxkxzo dxjfxkxzovh jfxkxzovha xkxzovhavf xzovhavfd ovhavfdff havfdffcg vfdffcgc dffcgcnf fcgcnfxf cgcnfxf cnfxfdm fxfdmlc fdmlcm.
fbglcmvfxrh vfzgvzxb jfyycmtc vdxzlyxvfbg vfzgvzxb bnrf vlxjhdhryy dml ljzv vlxjhdhryy wwxrzx vbglawn vfyvjbmav lfxxfxzmx vfzgvfcuxvdx vfzgvzxb. lxjhdhryyv bflcrp wnpzwzx vjbmavfyx xfxzmxfyd fzgvfcuxvdxz vzxbvbgl wnpzwzx mtchvfzg rfyt vjbmavfyx dml rfyt vjbmavfyx lxjhdhryyv fzgvfcuxvdxz lxjhdhryyv. zzxn lzdgvfyv bflc vlx mtchvfz xzlyxvfbglc vfyxzva lfxxfxzmx lzdgvfyv bflc fxrhbnrfcx kdwly fxrhbnrfcx mtchvfz. fyzvfzgvfcu fbglcmvf gvfcuxvdxz vtbf vtbf gvfcuxvdxz vtbf clf.