03.09.2017 à 07:56

FootballBacary Sagna et les oubliés du mercato

Le Français n’a pas trouvé de club. Mais il n’est pas seul dans ce cas: en tout, les laissés-pour-compte pèsent 1,46 milliard d’euros.

par
Renaud Tschoumy
Bacary Sagna: le latéral français va-t-il dire un adieu définitif au monde du foot professionnel?

Bacary Sagna: le latéral français va-t-il dire un adieu définitif au monde du foot professionnel?

Keystone

Le 10 juillet 2016, il disputait les 120 minutes de la finale de l’Euro perdue par la France face au Portugal (0-1). Moins de quatorze mois plus tard, le voilà sans club. Bacary Sagna, 34 ans et 65 sélections au compteur, est la grande figure des laissés-pour-compte du marché des transferts estival qui s’est terminé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Arrivé en fin de contrat à Manchester City le 30 juin dernier, Sagna n’a donc pas réussi à convaincre un potentiel nouvel employeur de lui faire confiance – cela quand bien même on lui a prêté des touches avec l’OM, puis Chelsea en toute fin de mercato. On murmure même le mot «retraite» dans son cas.

La maturité ne suffit plus

Sagna n’est pas seul dans ce cas. Le site transfermarkt.de répertorie ainsi 250 joueurs - pesant au minimum 600'000 euros chacun - n’ayant pas déniché de club avant le 31 août à minuit. Valeur marchande totale des «exclus»: 1,46 milliard d’euros!

Tout comme Sagna, l’attaquant italo-américain Giuseppe Rossi (actuellement blessé) et son homologue malien Cheick Diabaté se retrouvent sur le carreau. Chacun d’eux est estimé à 4 millions d’euros.

Le milieu de terrain John Ledley (3,5 millions d’euros), le défenseur franco-congolais Sébastien Bassong (2,5 millions), le demi français Mathieu Flamini (2 millions), l’attaquant italo-péruvien Claudio Pizarro (1 million) ou encore le gardien français Cédric Carrasso (1 million) figurent aussi parmi les grands perdants du mercato.

Est-ce leur âge qui freine les ardeurs des clubs? La plupart d’entre eux ont en effet dépassé le cap de la trentaine, et n’appartiennent plus forcément à la catégorie de joueurs sur lesquels on peut investir en vue de réaliser une intéressante plus-value. Par contre, ils peuvent se targuer de posséder de l’expérience et de la maturité. Mais visiblement, cela ne suffit pas – ou plus.

Encore quelques marchés ouverts

Un seul Suisse figure dans la liste des «agents libres» publiée par transfermarkt.de: il s’agit de Reto Ziegler, dont le contrat avec le FC Sion n’avait pas été renouvelé. S’il entend trouver de l’embauche, le blond défenseur de 31 ans (valeur: 1,25 million d’euros) doit faire comme tous les autres abandonnés: se tourner vers des pays où le mercato est encore officiellement ouvert.

C’est par exemple le cas de la Turquie (clôture le 8 septembre), de l’Arabie Saoudite (23 septembre), du Portugal (22 septembre), de la Suisse ou du Qatar (30 septembre).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!