Publié

TennisBacsinszky a été battue en deux sets

La joueuse vaudoise s'est inclinée face à la Néerlandaise Kiki Bertens, mardi.

1 / 25
Timea Bacsinszky ne rejouera plus en 2017. Toujours blessée à la main droite, la Vaudoise doit se faire opérer. (Samedi 23 septembre 2017)

Timea Bacsinszky ne rejouera plus en 2017. Toujours blessée à la main droite, la Vaudoise doit se faire opérer. (Samedi 23 septembre 2017)

Keystone
Souffrant de douleurs au poignet gauche, Timea Bacsinszky renonce à l'US Open. La Vaudoise n'est pas apparue en compétition depuis Wimbledon, où elle avait été sortie au 3e tour. (Lundi 14 août 2017)

Souffrant de douleurs au poignet gauche, Timea Bacsinszky renonce à l'US Open. La Vaudoise n'est pas apparue en compétition depuis Wimbledon, où elle avait été sortie au 3e tour. (Lundi 14 août 2017)

Keystone
Timea Bacsinszky a fait une petite visite à Gstaad en marge du tournoi WTA auquel elle a dû renoncer sur blessure. La Vaudoise a été reçue sous les applaudissements du Centre Court. (Vendredi 21 juillet 2017)

Timea Bacsinszky a fait une petite visite à Gstaad en marge du tournoi WTA auquel elle a dû renoncer sur blessure. La Vaudoise a été reçue sous les applaudissements du Centre Court. (Vendredi 21 juillet 2017)

Keystone

Timea Bacsinszky (WTA 28) a été sortie dès le 2e tour du tournoi de Madrid. La Vaudoise s'est inclinée 6-2 6-2 en 73' devant la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 19) mardi soir sur le court Arantxa Sanchez Vicario. Elle n'a donc pas confirmé le succès éclatant obtenu dimanche face au no 4 mondial Garbiñe Muguruza (6-1 6-3).

Kiki Bertens a survolé les débats mardi soir, décrochant son troisième succès en autant de duels livrés sur terre battue face à Timea Bacsinszky. Battue par la puissante Néerlandaise l'an dernier en quart de finale à Roland-Garros puis en demi-finale à Gstaad, la Vaudoise s'est procuré une seule balle de break mardi soir, alors qu'elle était déjà menée 6-2 2-0. Elle a dans le même temps concédé à quatre reprises son service.

Trop inconstante à l'échange, trop vulnérable derrière sa deuxième balle de service (seulement 31% de points gagnés dans cette situation), Timea Bacsinszky n'a jamais trouvé son rythme mardi. Elle n'aura donc gagné que deux matches dans ses deux premiers tournois joués cette année sur terre battue, un à Rabat et donc un dans la capitale espagnole. Elle en avait remporté sept durant les deux mêmes semaines de compétition une année plus tôt, conquérant le titre au Maroc avant d'être stoppée par Simona Halep en 8e de finale à Madrid.

Retrouver sa confiance

La demi-finaliste de Roland-Garros 2015 restait pourtant sur un succès face à Kiki Bertens, obtenu de haute lutte - 7-6 au troisième set, après 3h23' de jeu - le 11 mars en 16e de finale à Indian Wells où elle avait conclu sur sa sixième balle de match après en avoir sauvé quatre. Mais Timea Bacsinszky a été stoppée depuis par une tendinite au poignet gauche, qui l'avait contrainte à abandonner au tour suivant à Indian Wells et à déclarer forfait pour le tournoi de Miami.

Depuis son retour à la compétition, amorcé en double à Bienne où elle s'était hissée en finale au côté de Martina Hingis, Timea Bacsinszky n'a pas encore retrouvé la confiance. Elle manque tout simplement de matches: elle n'en a joué que six en simple, pour trois succès dont un décroché en FedCup à Minsk où la Suisse a été éliminée par la Biélorussie au stade des demi-finales. Il ne lui reste plus que trois semaines pour remonter la pente avant une quinzaine de Roland-Garros où elle aura une place de quart de finaliste à défendre.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!