Actualisé 11.06.2018 à 15:19

FootballBagarre en 4e ligue: «On aurait pu avoir un mort sur le terrain»

Le match pour le titre de champion entre Versoix 2 et Kosova GE 2 a dû être interrompu après une violente bagarre.

von
S.Vu
Le match entre le FC Versoix 2 et le FC Kosova GE 2 a dégénéré.

Le match entre le FC Versoix 2 et le FC Kosova GE 2 a dégénéré.

Facebook/Capture d'écran

Les dirigeants du FC Versoix 2 et du FC Kosova GE 2 étaient déjà en train de boire le verre de l'amitié quand le match qui se déroulait sous leurs yeux a complètement dégénéré.

«Il n'y avait pas eu de vilains gestes. L'arbitre tenait bien le match, raconte Simon Pidancet, le président du FC Versoix, qui précise que les relations entre les deux clubs sont très bonnes. Personne n'aurait pu prédire de tels événements.»

Jusqu'à la 85e minute. A ce moment là, le FC Versoix menait 2-0 dans ce match de barrage pour le titre de champion en 4e ligue. Alban Ramiqui relance le FC Kosova GE 2 en marquant le but de l'espoir à la 86e minute (2-1). Les joueurs des deux équipes s'accrochent brièvement pour reprendre le ballon au fond des filets.

Quelques minutes après l'engagement dans le rond central, la tension monte de l'autre côté du terrain. Altine Fall, joueur de Versoix est victime d'«insultes à caractère raciste» selon le président du club genevois. Il subit encore des crachats et répond par un coup de boule.

Le communiqué commun des deux clubs:

Quatre côtes cassées, un poumon perforé

«En dix secondes, on a assisté à un lynchage collectif, explique Simon Pidancet. Nous avons compté sur les photos: 19 joueurs se sont précipités sur le terrain pour s'en prendre à Fall. Deux personnes le tenaient et un autre le frappait avec une canne», détaille, choqué, le président du club amateur.

La principale victime de cette violente bagarre se trouve toujours à l'hôpital. Le bilan médical donne la mesure des coups reçus: quatre côtes cassées, une côte fissurée, un poumon perforé. Quant au match, il n'a jamais repris et a été définitivement interrompu par l'arbitre.

«Fall fêtait son anniversaire dimanche. Il ne devait même pas rentrer sur le terrain mais l'entraîneur voulait lui faire plaisir. Il va devenir papa dans deux mois. On aurait pu avoir un futur papa mort sur le terrain», réalise Simon Pidancet.

Du côté du FC Kosova GE 2, on préfère ne pas réagir à chaud. «Nous avons immédiatement pris des nouvelles du joueur. Nous allons discuter avec le club de Versoix ce lundi à 10h avant de nous exprimer dans la presse», explique le vice-président du club Sejdiju Qamil.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!