Motocyclisme - Bagnaia a résisté à Marc Márquez
Publié

MotocyclismeBagnaia a résisté à Marc Márquez

Le pilote italien et l’octuple champion du monde ont oublié tout le monde, lors du GP d’Aragón MotoGP. Leur duel a été extraordinaire, notamment dans les trois derniers tours. Lüthi éliminé sur chute en Moto2.

par
Jean-Claude Schertenleib
Francesco Bagnaia a remporté sa première victoire en Moto GP. 

Francesco Bagnaia a remporté sa première victoire en Moto GP.

AFP

Sept fois, Marc Márquez a attaqué; sept fois, Francesco «Pecco» Bagnaia a contré: le duel au sommet entre la Ducati du pilote italien et la Honda de l’Espagnol a été grandiose sur le circuit du Motorland, près d’Alcañiz. C’est la première victoire de l’ancien champion du monde Moto2 dans la catégorie-reine et c’est une grande victoire, car remportée face à un homme qui n’a que très rarement rencontré de l’opposition sur ses terres de l’Aragón.

Sept fois, ils se sont échangé le leadership, toujours proprement – même si ça se jouait à quelques centimètres –, dans un respect total de l’adversaire. Meilleur parmi le reste des pilotes, le champion du monde Joan Mir (Suzuki) a été un spectateur trop éloigné du show pour l’apprécier pleinement.

Quant au leader du championnat actuel, le Français Fabio Quartararo, il n’a jamais été en mesure de s’immiscer dans la bagarre pour le podium (il termine huitième); son avance au championnat sur son nouveau dauphin, le vainqueur du jour Bagnaia, est encore de 53 points. Il reste cinq courses au programme, soit 125 points en jeu.

Chute de Lüthi

En Moto2, la course de Thomas Lüthi s’est terminée au quatrième tour (chute, sans conséquences physiques). Opéré dimanche dernier d’une fracture du cinquième métacarpe de sa main droite, l’Espagnol Raúl Fernández a offert une formidable leçon de courage, l’emportant nettement devant son équipier, le leader du championnat, l’Australien Remy Gardner.

Comme il faisait plus chaud encore que la veille, les chutes ont été nombreuses dans la catégorie, notamment celles du grand favori de la course, Sam Lowes et de l’Italien Marco Bezzecchi, qui a perdu ses dernières chances de devenir champion du monde.

La fin de course en Moto3 a été pour le moins intense. Quand Pedro Acosta tombe à quatre tours de la fin, Sergio Garcia, qui occupe alors la troisième place de la course, fait la très grosse affaire; las, l’Espagnol va lui aussi aller à la faute dans le dernier tour. Écart donc maintenu en tête du mondial, et nouvelle victoire de l’Italien Dennis Foggia, désormais le troisième homme de la catégorie.

Votre opinion