Football: Bâle enchaîne, Zurich casse
Publié

FootballBâle enchaîne, Zurich casse

L'ogre est toujours affamé et a visiblement retrouvé les bons ingrédients.

Le FCB n'a plus que deux points de retard sur le leader Young Boys.

Le FCB n'a plus que deux points de retard sur le leader Young Boys.

Keystone

Mauvaise nouvelle pour les nombreuses personnes qui espèrent assister à la déchéance du FC Bâle: l'octuple champion de Suisse en titre enchaîne les bons résultats. Les Rhénans ont battu Thoune 2-1 lors de la 12e journée de Super League, trois jours après leur victoire à Moscou en Ligue des champions.

Le FCB n'a plus que deux points de retard sur le leader Young Boys, qui ira dimanche à Lucerne tandis que Sion recevra Lugano et que Lausanne-Sport se déplacera à Saint-Gall. Peut-être Bâle n'a-t-il pas été flamboyant samedi au Parc Saint-Jacques, mais cette capacité à aligner les bons résultats tous les trois-quatre jours est significative. L'ogre est toujours affamé et a visiblement retrouvé les bons ingrédients.

Ce sont des buts de Luca Zuffi et Albian Ajeti qui ont scellé la victoire rhénane, Moreno Costanzo réduisant simplement l'écart sur penalty pour un FC Thoune qui a réalisé une bonne performance. Mais l'équipe de Raphaël Wicky n'est pas tombée dans le vrai piège tendu par les Bernois, autre preuve que le groupe a trouvé son second souffle après un été poussif.

Conséquence

Ce succès a une première conséquence directe au classement, Bâle a ravi au FC Zurich sa deuxième place au classement. Uli Forte a vécu un cauchemar pour ses retrouvailles avec son pote Murat Yakin: une lourde défaite 4-0 dans le derby contre Grasshopper. Un score qui permet au coach de GC d'égaliser à sept victoires partout (trois nuls) au bilan de ses duels avec l'autre golden boy des bancs helvétiques.

Les Grasshoppers ont fait la différence par Lucas Andersen, Nedim Bajrami, Marco Djuricin et Cédric Zesiger. Avec dix-sept points, les Sauterelles n'ont plus que trois longueurs de retard sur un FCZ ayant lancé de la pire des manières possibles sa semaine de vérité.

Le néo-promu, qui s'était directement installé sur le podium de la Super League en début de saison, recevra samedi prochain le FC Bâle, soit le seul adversaire qui avait jusque-là réussi à lui faire mordre la poussière en championnat depuis la reprise. Une deuxième défaite consécutive serait un brutal retour sur terre pour Uli Forte et ses hommes.

(ats)

Votre opinion