Actualisé 23.08.2018 à 22:17

FootballBâle prend une option avant le retour à Limassol

Le vice-champion de Suisse s’est imposé 3-2 face à l’Apollon Limassol en barrages aller pour la phase de poules de l’Europa League. Doublé de Ricky van Wolfswinkel.

par
Tim Guillemin
Sous la pluie, Luca Zuffi congratule le buteur Eray Cömert.

Sous la pluie, Luca Zuffi congratule le buteur Eray Cömert.

Keystone

L’arrivée de Marcel Koller à la tête du FC Bâle a tout changé. Depuis la nomination de son nouvel entraîneur, le FCB a gagné tous ses matches, toutes compétitions confondues! Que ce soit en Super League, en Coupe de Suisse ou en Europa League, le club rhénan est à chaque fois sorti vainqueur du terrain. Cela a encore été le cas jeudi soir face à une très accrocheuse formation de l’Apollon Limassol en barrages aller de l’Europa League.

Les Rhénans, menés 1-2 à l’heure de jeu, l’ont finalement emporté 3-2 grâce à un coup de tête parfait d’Eray Cömert sur un centre de Kevin Bua. Le défenseur central du FCB, qui vient de changer de nom à l’état-civil (il s’appelait encore Cümart il y a quelques jours), a livré un match de très haut niveau, dans la lignée de ses performances des derniers mois avec le FC Sion.

Bâle peut également remercier Ricky van Wolfswinkel. L’attaquant néerlandais, «exilé» côté droit depuis l’arrivée de Marcel Koller, a retrouvé la confiance. Jeudi, il a inscrit un doublé tout en opportunisme et prouvé qu’il restait un redoutable chasseur de buts.

Rien ne sera cependant simple pour le FCB jeudi prochain à Limassol. Les Chypriotes, très roublards et expérimentés, semblent capables de renverser la situation.

FC Bâle – Apollon Limassol 3-2 (1-0)

Parc Saint-Jacques, 10’743 spectateurs.

Arbitre M. Jug (Slovénie)

Buts 6e van Wolfswinkel 1-0, 49e Maglica 1-1, 53e Papoulis 1-2, 69e van Wolfswinkel 2-2, 84e Cömert 3-2

Avertissements 45e van Wolfswinkel (jeu dur), 54e Papoulis (joie excessive), 73e Kyriakou (main), 90e Zelaya et Xhaka (altercation).

Notes Bâle sans Omlin (forfait à l’échauffement), Suchy (blessé) et Oberlin (pas convoqué).

Bâle, en 4-3-3 Hansen; Widmer, Cömert, Balanta (66e Xhaka), Petretta; Serey Die, Frei, Zuffi; van Wolfswinkel, Ajeti (87e Campo), Kalulu (59e Bua). Entraîneur: Marcel Koller

Apollon, en 4-2-3-1 Vale; Pedro, Yuste, Roberge, Vasiliou; Sachetti, Kyriakou; Sardinero, Bru (39e Carayol), Papoulis (79e Markovic); Maglica (72e Zelaya). Entraîneur: Sofronis Avgousti

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!