Indonésie: Bali traque un fugitif russe recherché par Interpol
Publié

IndonésieBali traque un fugitif russe recherché par Interpol

La police de Bali est à la poursuite d’un fugitif russe recherché par Interpol. L’homme a été filmé par une caméra de surveillance, en train de prendre la fuite d’un centre de détention de Denpasar, au sud de l’île.

Le fugitif russe, Andreï Kovalenko, est recherché par Interpol.

Le fugitif russe, Andreï Kovalenko, est recherché par Interpol.

AFP

La police de Bali tente de retrouver un détenu russe recherché par Interpol, qui s’est échappé au cours d’un transfert, avant son extradition de l’île indonésienne, ont indiqué les autorités lundi.

Sur des images de caméras de surveillance de l’immigration, on voit l’homme, Andreï Kovalenko, se glisser jeudi, hors d’un bureau du centre de détention de Denpasar, où des fonctionnaires devaient valider les documents pour son transfert, et courir à l’extérieur.

«Nous continuons à enquêter sur cette affaire et nous avons déployé toutes nos ressources» pour le retrouver, a indiqué Djuhandani Rahardjo Puro, responsable de la police criminelle de l’île, au cours d’une conférence de presse.

Arrêté en 2019

La police balinaise a confirmé que le Russe, qui utilise aussi le nom d’Andrew Ayer, était recherché par Interpol, mais n’a pas précisé pour quel motif. L’ambassade de Russie en Indonésie, contactée par l’AFP, n’a pas souhaité apporter de commentaire.

Le Russe de 32 ans avait été arrêté en 2019, dans un café de Kuta, zone touristique de l’île, pour avoir vendu du haschich à des touristes.

Il a été condamné à un an et demi de prison par la justice indonésienne. Andreï Kovalenko est sorti le 3 février dernier de la prison de Kerobokan et a été remis aux services de l’immigration en vue de son extradition. L’homme a réussi à s’échapper après avoir reçu la visite d’une amie russe, identifiée comme Ekaterina Troubkina, qui est également recherchée pour son rôle dans l’évasion, a précisé la police.

La police indonésienne a précédemment capturé des fugitifs recherchés par Interpol qui se cachaient dans l’île tropicale. En juillet 2020, la police de Bali a arrêté Marcus Beam, un fugitif américain accusé d’avoir extorqué quelque 500’000 dollars à des femmes rencontrées sur Internet entre 2015 et 2019.

L’Américain s’était caché avec sa compagne à Bali où il tournait des vidéos pornographiques et les vendait.

(AFP)

Votre opinion