Publié

MaliBamako et des groupes armés s'engagent au «dialogue»

Le gouvernement malien et les groupes armés Ansar Dine et MNLA se sont accordés mardi à Ouagadougou sur «le respect de l'intégrité territoriale» du Mali et le rejet du «terrorisme».

Le groupe Islamique Ansar Dine, au nord du Mali.

Le groupe Islamique Ansar Dine, au nord du Mali.

AFP

Une première rencontre qui a été positive pour le gouvernement malien et les groupes Ansar Dine et MNLA.

La délégation du gouvernement malien et les émissaires d'Ansar Dine, l'un des groupes islamistes armés occupant le nord du Mali, et de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) se sont entendus sur «le respect de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale du Mali» et «le rejet de toute forme d'extrémisme et de terrorisme».

C'est ce qu'affirme la déclaration finale lue par le chef de la diplomatie burkinabè Djibril Bassolé, dont le pays assure la médiation ouest-africaine dans ce dossier.

(ats/afp)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!