Publié

PressionBanquier menacé pour un livre

Un Lausannois qui a dénoncé la prostitution dans les Emirats fait l’objet d’intimidations et craint pour sa sécurité.

par
Laurent Grabet
Nabil Malek ne pensait pas que son ouvrage sur Dubaï lui vaudrait des menaces.

Nabil Malek ne pensait pas que son ouvrage sur Dubaï lui vaudrait des menaces.

Jean-Guy Python

«Ce que tu fais est extrêmement grave, chien de chrétien», «Honte à toi, tu iras en enfer», «Reviens aux Emirats, tu auras un procès équitable»… Voilà le genre de messages que reçoit depuis plusieurs jours Nabil Malek. Le seul tort de ce banquier lausannois, expatrié quinze ans aux Emirats arabes unis dans le cadre de son travail à l’Union Bancaire Privée, est un livre. Publié en janvier dernier à compte d’auteur, il s’agit d’un recueil d’une trentaine de nouvelles intitulé «Dubaï, la rançon du succès».

Votre opinion