Publié

MusiqueBarack Obama le chanteur de soul

L'ancienne gloire de la soul Al Green a eu la surprise hier soir au Apollo Theatre de New York d'entendre le président américain entamer un de ses tubes lors de son discours.

Premier président en fonction à se rendre dans la célèbre salle de concert de Harlem, Barack Obama a voulu rendre hommage au chanteur Al Green, présent dans le public, en chantant la première phrase d'un de ses tubes, "Let's stay together" ("Restons ensemble"). La foule est hilare et le président se tourne ensuite vers son équipe de campagne pour cabotiner: "Je vous avais dit que je le ferais! Vous ne vouliez pas me croire! Et les gens ne se sont pas endormis..." Il chante très bien mais précise pour terminer l'extrait vidéo que Al Green, depuis devenu pasteur, chante évidemment bien mieux et qu'il voulait simplement le remercier d'être venu.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!