Barcelone frappée par des restrictions d'eau et une alerte sécheresse

Publié

Espagne Barcelone frappée par des restrictions d'eau et une alerte sécheresse

Après des mois de faibles précipitations, Barcelone va être placée pour la première fois depuis 2008 en alerte sécheresse, ce qui implique des restrictions d’eau, ont annoncé mardi les autorités. 

Après un été marqué par des vagues de chaleur, des températures exceptionnellement élevées ont été enregistrées à Barcelone fin octobre (comme ici, le 27 octobre 2022). 

Après un été marqué par des vagues de chaleur, des températures exceptionnellement élevées ont été enregistrées à Barcelone fin octobre (comme ici, le 27 octobre 2022). 

AFP

«Le manque de pluie depuis des mois nous oblige à prendre de nouvelles décisions afin de minimiser les conséquences de cette sécheresse», a déclaré la porte-parole du gouvernement régional catalan, Patricia Plaja, devant la presse.

Barcelone et son agglomération vont ainsi être placées en alerte sécheresse à partir de vendredi, rejoignant d’autres zones de Catalogne. Quelque 80% des habitants de la région seront concernés par cette alerte. C’est la première fois depuis 2008 pour la deuxième ville d’Espagne.

Usage domestique non rationné

Cette alerte sécheresse implique des restrictions d’eau pour les agriculteurs, les éleveurs ou les industriels. Il est aussi interdit de remplir sa piscine par exemple. Mais il n’y a toutefois aucun rationnement pour l’usage domestique, ont précisé les autorités.

Habitudes à changer

Même si les prévisions de précipitations à moyen terme «ne sont pas mauvaises», le contexte «inquiétant» doit amener la population à changer ses habitudes pour ne pas gaspiller l’eau, a averti Patricia Plaja. «La Catalogne va être désormais confrontée à des périodes de sécheresse plus longues et plus intenses», a-t-elle insisté.

En première ligne du changement climatique en Europe, l’Espagne vient de connaître son mois d’octobre le plus chaud depuis le début des relevés officiels en 1961, après un été marqué par des vagues de chaleur à répétition et des incendies dévastateurs.

Année très sèche

Sur la période de janvier à octobre, 2022 est par ailleurs la quatrième année la plus sèche depuis le début des relevés, avec une pluviométrie située 26% en dessous de la normale. Le niveau des réservoirs d’eau du pays était mi-novembre seulement à 32,5% de leur capacité totale, selon le gouvernement central.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire