01.05.2013 à 23:36

Football«Barcelone sans Messi, ça fait une sacrée différence»

La finale de la Ligue des champions, le 25 mai à Wembley, mettra aux prises le Bayern Munich, en quête d’un 5e sacre, et le Borussia Dortmund, qui tentera d’accrocher sa 2e C1. Déclarations.

Jupp Heynckes (à g.) avec son homologue du FC Barcelone, Tito Vilanova à la fin du match.

Jupp Heynckes (à g.) avec son homologue du FC Barcelone, Tito Vilanova à la fin du match.

AFP

Jupp Heynckes (entraîneur du Bayern Munich): «On a fait un super match et montré un football impressionnant. Mon équipe était extrêmement concentré, ce qui s’est vu dès le début. Barcelone sans Messi, ça fait une sacrée différence, il faut aussi tenir compte de cela. Je pense que depuis le début de saison, les joueurs ont progressé. Ils s’entendent parfaitement. Ils ont montré qu’ils peuvent jouer au très haut niveau. Tactiquement, défensivement... tout le monde travaille dans le même sens.»

Arjen Robben (milieu du Bayern Munich): «C’est une performance fantastique, c’est historique. Jouer comme ça contre une équipe qui a dominé l’Europe ces cinq dernières années, qui a tant de qualité, c’est quelque chose d’incroyable. Nous sommes très bien organisés, chacun fait son travail et les attaquants travaillent dur eux aussi pour défendre. Si vous voulez remporter des compétitions, c’est avec cet état d’esprit qu’il faut évoluer. On a vraiment progressé. On a gagné en qualité avec d’excellents renforts. Pour l’instant, on se réjouit d’avoir battu Barcelone deux fois et d’être en finale. Rien n’est encore gagné.»

Franck Ribéry (milieu offensif du Bayern Munich), au micro de Canal+: «Avant tout, on travaille tous ensemble. On a envie de faire quelque chose ensemble, on le montre depuis le début de la saison. Malheureusement, tout le monde veut jouer, et ce n’est pas évident car il y a des joueurs sur le banc, d’autres sur le terrain et d’autres qui jouent moins, mais on travaille tous ensemble, comme on l’a montré encore ce soir. Quand on défend comme ça, on sait très bien qu’on peut marquer des buts. Quand tu joues contre le Barça, c’est sûr qu’il faut jouer un peu plus, ce sont des joueurs de très haute qualité, ils sont faciles avec le ballon. On a toujours envie de jouer contre toutes les équipes, envie de gagner, cette année on fait vraiment une belle saison et on espère continuer comme ça car il ne reste plus qu’un match. J’espère que cette fois-ci, on pourra remporter cette finale. Contre Dortmund, ce ne sera pas facile, c’est une équipe qui a un peu notre style, qui défend bien, qui court beaucoup aussi. Ça sera un bon match. On espère qu’on sera meilleurs que Dortmund et qu’on pourra gagner cette finale. J’ai déjà perdu deux finales, je n’ai pas envie d’en perdre une troisième.»

Xavi (milieu de terrain du FC Barcelone), au micro de Canal+ Espagne: «L’équipe a essayé, surmonter un 4-0 était pratiquement impossible et avec le but de Robben ça l’est devenu en pratique. Le Bayern a été supérieur. Ils maîtrisent tous les aspects du football, techniquement ils sont très bons, physiquement très forts et mentalement supérieurs. Les absences de Puyol, Abidal, couplées avec aujourd’hui celles de Busquets et Messi, ne sont pas une excuse, mais elles ont miné notre collectif.»

Gerard Piqué (défenseur du FC Barcelone), au micro de la chaîne Canal+ Espagne: «Quand une équipe montre tant de supériorité, on ne peut que la féliciter. Nous n’avons pas mal joué en première période, mais quand tu prends un but si rapidement en seconde période, tu es très touché moralement. Ce n’est pas agréable de vivre une telle situation. (Au sujet de l’absence de Messi) C’est sûr que sans le meilleur joueur du monde, ce n’est pas pareil, mais je ne crois pas que cela aurait changé la donne, je pense que le résultat aurait été plus ou moins le même.»

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!