Publié

Grande-BretagneBarclays va licencier dans la banque d'investissement

Barclays a annoncé mardi qu'elle allait supprimer des emplois dans son activité de banque d'investissement en Grande-Bretagne, à moins d'un mois de la présentation de son plan stratégique.

Barclays emploie actuellement 9000 personnes dans la banque d'investissement, en Grande-Bretagne.

Barclays emploie actuellement 9000 personnes dans la banque d'investissement, en Grande-Bretagne.

ARCHIVES, AFP

Barclays va supprimer des emplois dans la banque d'investissement.

«Nous avons débuté un processus de consultation avec nos employés basés au Royaume-Uni», a indiqué un porte-parole du groupe. Le nombre de salariés concernés - parmi les 9000 employés dans la banque d'investissement dans le pays - sera précisé le 12 février lors de la présentation du plan stratégique du directeur général du groupe Antony Jenkins.

Ce plan, baptisé «Transform», doit permettre d'«optimiser l'activité de Barclays dans sa globalité et améliorer notre performance déjà solide. Les changements prévus dans la banque d'investissement sont totallement cohérents avec ce projet», a ajouté le porte-parole.

Une banque universelle

Antony Jenkins, nommé l'an dernier à la suite du scandale du Libor qui a coûté sa place à son prédécesseur Bob Diamond, a indiqué qu'il voulait que Barclays demeure une banque universelle mais a cependant laissé entendre qu'il voulait limiter les activités de banque d'investissement.

L'affaire du Libor, qui a depuis rattrapé d'autres établissements dont UBS, avait éclaté fin juin. Barclays avait alors révélé qu'elle allait payer 290 millions de livres (plus de 420 millions de francs) pour mettre fin à des enquêtes des régulateurs britannique et américain sur la manipulation des taux interbancaires britannique Libor et européen Euribor entre 2005 et 2009.

(ats/afp)

Votre opinion